VOTE | 461 fans

The Walking Dead
#105 : Feux de forêt

Réalisation : Ernest Dickerson
Scénario : Glen Mazzara

Résumé :

Après l'attaque soudaine, Rick dirige le groupe vers le CDC. Jim doit prendre une terrible décision de vie ou de mort.

Popularité


4.67 - 3 votes

Titre VO
Wildfire

Titre VF
Feux de forêt

Première diffusion
28.11.2010

Première diffusion en France
03.04.2011

Diffusions

Logo de la chaîne AMC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 28.11.2010 à 00:00
5.75m

Plus de détails

Rick comtemple le lever de soleil sur Atlanta alors qu'il tente de prévenir Morgan via le talkie-walkie du danger qu’il encourt s’il se risquait à venir avec son fils. "Atlanta n'est pas ce que nous pensions", prévient-il. "c’est la mort à présent." Puis, il retourne près de son camp qui vient d’être sauvagement attaqué et réalise qu’ils ont subi de nombreuses pertes.

Andrea reste auprès du corps d'Amy pendant que les autres jettent les corps dans le feu pour éviter leur réveil. Elle semble attendre son réveil en tant que morte-vivante…

Rick, Lori et Shane discutent de la façon de convaincre Andrea de laisser brûler le corps de sa sœur.  Rick tente alors de se rapprocher d’Andrea mais elle sort un revolver et le braque sur lui. «Je sais ce que je dois faire » lui lance t-elle...

Jim soulève sa chemise révélant une profonde blessure… Les autres comprennent alors que lui aussi est contaminé et qu’il doit être tué. 

Daryl souhaite le tuer immédiatement mais Rick pense que le CDC (Center for Disease Control = Le Centre de Contrôle des Maladies) pourrait être en mesure d'aider Jim. Il suggère donc de le déplacer.

Shane pense que la base militaire de Fort Benning qui se trouve à 100 miles dans la direction opposée serait un pari plus sûr.

Mais Daryl ne souhaite pas prendre de risques ! Il veut tuer Jim. Rick pointe son arme sur la tête de Daryl et le menace à son tour "Nous ne tuons pas les vivants".

Dale s’assoit près d’Andrea. Il lui parle de la lutte de sa femme contre le cancer, de la façon dont il l'a traînée vers tous les spécialistes, même si elle avait accepté son sort, il ne pouvait lui s’y résigner...

Sa mort a laissé un sentiment de colère…

Andrea sort un collier et l'enroule autour du cou d'Amy. Elle raconte à Dale qu’elle se sent coupable d’avoir manqué tant d'anniversaire de sa sœur.

A proximité, Daryl continue à défoncer à coup de pioche dans le crâne tous les morts vivants. Quand il arrive à Ed, Carol l'arrête et lui dit : «C'est mon mari » en prenant la pioche. Sanglotante, elle lui assène des coups violents à la tête à plusieurs reprises.

Pendant ce temps, Amy commence à remuer et à se réveiller. Elle ouvre les yeux et regarde Andrea. Ses yeux sont injectés de sang et elle gémit tout en commençant à subir des secousses... Elle est à présent une morte-vivante et commence à ressentir une envie de mordre sa sœur. Andréa, en sanglots, lui dit alors qu’elle est désolée de ne pas avoir été toujours présente. Puis, elle tire une balle dans la tête d’Amy.

Rick et Shane creusent des tombes à proximité du camp. Puis, ils commencent à se faire des reproches… Si Rick avait été ici, à s’occuper de son propre camp, leurs pertes n’auraient peut-être pas été si mauvaises !! Shane est furieux ! Rick rétorque que sans les armes qu’ils ont justement ramené les pertes auraient pu être pires.

Enfin, les survivants assistent aux funérailles des pertes du camp. Carl demande à son père s’ils sont en sécurité maintenant. Puis, il lui demande de ne plus jamais repartir !! Rick en fait la promesse.

En privé, Rick demande à Lori si elle lui reproche de ne pas avoir été là quand le camp fut attaqué, et si elle approuve sa décision de se rendre au CDC ? Elle ne lui fait pas les mêmes reproches que Shane mais lui fait cependant comprendre qu’effectivement, elle n’est pas certaine de ses choix et ne sait pas si elle peut le suivre au CDC juste par la foi. «Dis-moi quelque chose avec certitude » dit Lori. «Je t'aime», répond Rick. "C'est tout ce que j'ai."

Jim souffre d’une monstrueuse fiévre… il délire complètement à présent ! Les autres s’inquiètent… à quoi bon aller au CDC ? Jim ne tiendra jamais jusqu’à là !!

Shane s'en prend alors à Rick. Il trouve qu’il met sa famille en danger mais Rick lui rétorque que c’est la sienne. Mais Shane lui révèle alors que sa famille est aussi la sienne ! Car il les a protégé en son absence !! Il ne souhaite pas non plus se rendre au CDC.

Un bruit attire Rick au loin. Ils se séparent et finalement Rick se retrouve dans le viseur de Shane… Pendant un instant, Shane hésite… comme s’il voulait abattre son ami !! Dale saisit la scène… et le regarde. "Jésus", chuchote t-il !

De retour au camp, Shane annonce qu'il pense qu'ils devraient faire confiance aux instincts de Rick, peut-être parce qu’il se sent coupable d’avoir, l’espace de quelques secondes, voulu tuer son ami. Ceux qui acceptent de les suivrent quitteront le camp pour le CDC dans la matinée.

A l'aube, Rick tente de rejoindre Morgan via le talkie-walkie pour l’aviser de son plan de se rendre au CDC.

Finalement, à l’heure du départ, Morales annonce que sa famille et lui ne seront pas de la partie. Ils quittent le groupe. «Je dois faire ce qui est mieux pour ma famille » dit-il. Rick remet alors à Morales une arme à feu puis ils se séparent.

Sur le trajet, Jim qui est à l'agonie ordonne qu’on le laisse ici !! Rick suggère qu'il est en plein délire mais Jim insiste «Je veux être avec ma famille ».

Puis, il le l’abandonne à un arbre sur le bas côté de la route en lui laissant une arme… qu’il pourra utiliser sur quelques morts-vivants avant de mourir.

Ailleurs, sur un moniteur vidéo, un homme mal rasé, le Dr Jenner, parle à une caméra. "Il n'y a pas de progrès cliniques à signaler." Jenner passe par un sas et arrive dans un laboratoire. Il ouvre un échantillon de tissu marqué TS-19 et commence une expérience.

Il renverse accidentellement un fluide corrosif sur des tissus. Une alarme retentit et Jenner court vers la chambre de décontamination et se déshabille rapidement. Du sas, Jenner voit s’envoler les échantillons restants qui sont désormais la proie des flammes car un protocole de sécurité s’est automatiquement déclenché.

Plus tard, en état d'ivresse Jenner s’adresse toujours au moniteur: «Les échantillons de TS-19 ont disparu», se plaint-il puis il songe à se tuer dans la matinée.

Au même moment, la caravane de Rick s'approche du CDC, où des centaines de corps gisent morts sur le sol. Le groupe aborde tranquillement le bâtiment lequel est totalement verrouillé et volets fermés. Ils commencent à paniquer car le soir arrive et qu’ils n’ont aucun plan de replis ni d’abris pour la nuit !!!

Mais une alarme se produit dans le CDC indiquant que des personnes se sont approchés du site. Jenner, stupéfait, le groupe qui attend devant la porte via un moniteur de sécurité.

Dehors, les morts-vivants commencent à sentir la présence de survivants, de chairs fraîches !! Pris de panique, Shane suggère de retourner très vite dans la caravane et de prendre la direction de Fort Benning. Lori souligne qu'ils sont en panne d'essence...

Mais Rick aperçoit un mouvement de la caméra de sécurité et se met à cogner sur la porte méettalique en criant: «Si vous ne nous laissez pas entrer, vous nous tuez !".

Rick continue à hurler tandis que les autres pensent qu’il n’y a personne à l’intérieur... Tout à coup, les volets s’ouvent baignant les survivants d’une lumière salutaire.

EXT. JOUR, CARRIERE - Rick tente de contacter Morgan par le biais de sa radio, tandis que le jour se lève sur un campement dévasté et encore traumatisé par l'attaque de la veille.

RICK : Morgan... Je sais pas où tu es. Je sais pas si tu peux m'entendre. Peut-être que tu m'écoutes en ce moment même. Je l'espère. J'ai trouvé d'autres gens. J'ai retrouvé ma famille. J'en reviens toujours pas. Ma femme, mon fils... Ils sont sains et saufs. Je voulais juste que tu le saches. Et je voulais aussi te dire que... Atlanta n'est pas ce qu'on croyait. Ce qu'on nous avait promis n'a jamais existé, c'est devenu.... Alors quoi que tu fasses, restes en dehors de cette ville. Elle appartient aux morts, maintenant. Notre campement n'est pas très loin, au nord-ouest, juste aux bords d'une immense carrière à ciel ouvert. Elle doit être sur toutes les cartes. J'espère que vous nous trouverez, mais soyez prudents. Hier soir, on a été attaqués par les Rôdeurs... Ils ont fait plusieurs morts. Fais attention à toi, Morgan, et prend bien soin de ton fils. Je réessaierai de te contacter demain à l'aube.

(Encore tremblant, il éteint la radio. Andrea, de son côté, n'a pas quitté Amy. Lori vient s'accroupir à côté d'elle.)

LORI : Andrea ? Je suis vraiment désolée. Elle est morte. Laisse-nous nous occuper d'Amy. (Andrea est dans un état cathartique.) On tenait tous beaucoup à elle, je te promet qu'on fera ce qu'on doit faire avec délicatesse.

(Andrea ne répond pas. Lori n'insiste pas, et s'éloigne. Pendant ce temps, Daryl s'occupe de donner des coups de pioche dans la tête des morts, afin qu'ils ne se réveillent pas. T-Dog et Glenn se chargent de les faire brûler. Rick revient et se dirige vers Shane et Dale.)

RICK : Elle veut toujours pas bouger ?

(Dale fait "non" de la tête.)

LORI : Elle ne parle pas. Elle est restée là toute la nuit. Qu'est-ce qu'on fait ?

SHANE : On peut pas laisser Amy comme ça. On doit s'occuper d'elle. Comme pour les autres.

RICK : Ok, je vais lui dire. (Rick s'approche d'Andrea.) Andrea....

(Cette fois, Andrea se retourne, mais elle pointe son arme vers Rick.)

ANDREA : J'ai retiré le cran de sûreté, cette fois.

RICK : D'accord, ok... Je te demande pardon. (Il s'éloigne doucement.) Je te demande pardon. Excuse-moi.

(Une fois Rick éloigné, Andrea se retourne vers Amy, se plongeant de nouveau dans une tristesse profonde.)


THE WALKING DEAD


EXT. JOUR, CARRIERE - Le groupe se rassemble pour décider de la marche à suivre.

DARYL : Non, mais vous vous foutez de moi ?! On va quand même pas laisser cette fille faire la loi ?! Ce cadavre, c'est une bombe à retardement !

RICK : Qu'est-ce que tu proposes ?

DARYL : On a qu'à lui coller une balle. Dans la tête, proprement, sans bouger d'ici. A cette distance, je pourrais atteindre un lapin entre les deux yeux.

LORI : Non. Andrea est en deuil, foutez-lui la paix.

(Shane et Rick semblent se ranger du côté de Lori, aussi Daryl s'en va en soupirant. Il repart au travail.)

DARYL : Réveille-toi, Jimbo, on a du pain sur la planche.

(Daryl vient aider Morales à trainer un corps jusqu'au bûcher.)

MORALES : Merci. Merci.

GLENN : Hé, qu'est-ce que vous faites, les mecs ? Ici, c'est les Geeks. Nos morts, on les met là-bas !

DARYL : Ca change quoi ? Ils sont tous contaminés.

GLENN : On met nos morts là-bas ! Le bûcher, c'est pas pour les humains ! Ils ont droit à une tombe. C'est clair ? On met nos morts là-bas.

(Devant le bouleversement de Glenn, Morales et Daryl trainent le corps jusqu'au camping-car.)

DARYL : On récolte ce qu'on sème.

MORALES : Tu peux pas la fermer ?!

DARYL : Vous avez laissé mon frère pour mort ! Alors, vous avez ce que vous méritez !

(Jim s'approche de Jackie, pour l'aider à transporter un corps.)

JACKIE : Tu saignes !

JIM : Non, j'ai taché mes fringues en transportant un cadavre.

JACKIE : Ce sang est encore frais. Tu as été mordu ?

JIM : Non. C'est une égratignure, ça date d'hier soir.

JACKIE : Tu as été mordu !

JIM : Non, je vais bien.

JACKIE : Alors, prouve-le moi.

(Jim baisse la voix.)

JIM : Leur dit rien, je t'en prie.

(Jackie s'éloigne et commence à hausser la voix.)

JACKIE : Un Rôdeur l'a mordu, un Rôdeur a mordu Jim !

(Le groupe encercle Jim.)

JIM : Je vais bien.

DARYL : Montre-nous.

RICK : Daryl, du calme.

DARYL : Montre-nous la morsure.

(Jim saisit une pelle, prêt à se défendre.)

SHANE : Hé, hé, hé, qu'est-ce qui te prends ?! Fais pas ça !

RICK : On va pas te faire de mal.

SHANE : Tu vas poser cette pelle, tout de suite !

JIM : J'ai rien, je vous dis.

(T-Dog saisit Jim par derrière.)

DARYL : Retiens-le.

JIM : Tout va bien, tout va bien. (Daryl s'approche et soulève le t-shirt de Jim. On y voit les empruntes d'une morsure bien visibles. Rapidement, Daryl et T-Dog s'éloignent de Jim.) Tout va bien. Tout va bien. Tout va bien, tout va bien. Tout va bien. Tout va bien. (Tout le monde est attéré.) Tout va bien.

EXT. JOUR, CARRIERE - Jim resté à l'écart, les autres se sont rassemblés pour décider de ce qu'ils doivent faire.

DARYL : Il lui faut un bon coup de pioche dans la cervelle. Pareil pour la fille morte, et basta.

SHANE : C'est ce que tu voudrais qu'on fasse ? Si c'était toi ?

DARYL : Ouais. Même que je te remercierai de le faire.

DALE : Ca me désole de dire ça, et j'aurais jamais cru le dire un jour, mais je pense que Daryl a raison.

RICK : Dale, Jim n'est pas un monstre ou, un simple chien enragé !

DALE : C'est pas ce que je voulais dire-

SHANE : Hé, du calme.

RICK : C'est un homme malade. Si on s'engage sur cette voie, où est-ce qu'on s'arrête ?!

DARYL : Ben, ça me parait évident. On s'arrête pas avant d'avoir tué tout les Rôdeurs, tout les contaminés.

RICK : Et si quelqu'un pouvait le soigner ? On m'a dit que le CDC cherchait un remède.

SHANE : Moi aussi j'ai entendu beaucoup de choses avant qu'on se retrouve en enfer.

RICK : Et si le CDC était toujours opérationnel ?

SHANE : Houlà, je crois que tu t'avances un peu trop, là.

RICK : Pourquoi ? Si il y a encore un gouvernement, ou n'importe quelle structure politique, ils doivent protéger le Centre De Contrôle des Maladies par tout les moyens. C'est peut-être notre meilleure chance. Ils nous fourniront abri, protection, soins médicaux !

SHANE : On est d'accord, Rick. Moi aussi, je veux tout ça autant que toi. Et je sais où on le trouvera. Dans une base de l'armée, comme Fort Benning.

LORI : C'est à 150 kilomètres d'ici.

SHANE : C'est vrai. Mais ça nous éloigne de la zone dangereuse, et si la base est toujours fonctionnelle, elle sera lourdement armée. On sera en sécurité.

RICK : Les militaires étaient les mieux préparés quand ça a éclaté. Ils se sont faits submerger, on l'a bien vu à Atlanta ! Le CDC est notre meilleure option, et c'est notre seule chance de sauver Jim.

DARYL : Je vous laisse chercher de l'aspirine, si ça vous amuse. En attendant, il faut bien que quelqu'un ai les couilles de faire le sale boulot !

(Daryl coure vers Jim la pioche levée. Mais Rick le rattrape, et le dissuade en pointant un flingue sur sa tête.)

RICK : Hé, hé, hé, hé ! On ne tue pas les vivants.

(Daryl baisse sa pioche.)

DARYL : Plutôt marrant, venant d'un mec qui pointe un flingue sur ma gueule.

SHANE : Rick et moi, on n'est pas d'accord sur tout. Mais là-dessus, oui. Alors, pose ça. Allez.

(Daryl plante sa pioche dans le sol, et s'en va. Rick attrape Jim par le bras.)

RICK : Viens, Jim.

JIM : Qu'est-ce que tu vas faire de moi ?

RICK : Je vais te mettre à l'abri.

EXT. JOUR, CARRIERE - Dale vient prendre des nouvelles d'Andrea, qui veille toujours sur le corps de sa soeur.

DALE : Je viens lui rendre un dernier hommage. (Andrea le laisse s'asseoir à côté.) Je t'ai déjà raconté... comment j'ai perdu ma femme ?

ANDREA : Elle avait un cancer, c'est ça ?

DALE : Oui. Je l'ai emmené voir tout les médecins, tout les spécialistes possibles. On a fait tout les examens. Et, après plusieurs opérations et séances de chimio... elle était prête. Elle a accepté ce qui l'attendait. Moi, j'ai jamais réussi. Et j'ai passé toutes ces dernières années rongé par la colère. J'avais le sentiment d'avoir été trompé. Depuis qu'elle m'a quitté, ta soeur et toi, vous avez été les deux seules personnes... pour qui j'ai eu de l'affection. (Elle sourit tristement à Dale, puis sort le petit paquet contenant le collier qu'elle voulait offrir à Amy.) C'est son anniversaire ?

(Andrea acquiesce.)

ANDREA : C'était important, son anniversaire. Elle le préparait longtemps à l'avance. Mais pour une raison ou une autre, je finissais toujours par le rater. J'avais cour à la fac ou, j'étais trop occupée pour des anniversaires d'enfants. Elle téléphonait, contente, toute excitée. Et je lui disais que... que je ferais de mon mieux pour être là. Et je le pensais sincèrement, mais... j'ai jamais été foutue de me libérer pour le fêter avec elle.

DALE : Tu sais, c'est déjà suffisamment difficile pour toi sans que tu te laisses ronger par le remord, hein ?

(Andrea met le collier autour du cou de sa soeur. Dale se lève, afin de la laisser profiter de ce moment important.)

EXT. JOUR, CARRIERE - Daryl continue d'achever les cadavres à coup de pioche. Il s'apprête à finir Ed, mais Carol intervient.

CAROL : Je vais le faire. C'est mon mari.

(Daryl lui tend la pioche. Carol, tout en pleurant, hésite, puis donne un premier coup dans la tête du cadavre de son mari. Comme si c'était pour elle l'opportunité de se venger de ses blessures, elle redonne plusieurs coups, sous l'impulsion d'une rage intense. Même Daryl semble impressionné.)

EXT. JOUR, CARRIERE - Tandis qu'Andrea veille, elle perçoit un râle venant du corps de sa soeur. Amy commence alors à bouger, puis ouvre les yeux.

ANDREA : Amy ? Amy, je suis désolée. (Amy tend une main vers le visage de sa soeur.) Je suis vraiment désolée. Je suis désolée de ne pas avoir été là. J'ai toujours pensé que toi et moi on aurait le temps. (Amy s'accroche aux cheveux d'Andrea, et se redresse, puis tente de mordre sa soeur. Rick et Shane, alertés, commencent à s'approcher, leurs armes à la main.) Tu comprends ? Je suis là, maintenant, Amy. Je suis là. Je t'aime.

(Sur ces mots d'adieu, elle tire une balle dans la tête d'Amy.)

EXT. JOUR, CARRIERE - Rick et Shane s'occupent de creuser les tombes.

RICK : Accouche.

SHANE : Ok. Je pense que t'aurais dû rester ici. Que t'aurais dû veiller sur les tiens. Au lieu de te barrer avec la moitié du groupe. Je pense que si tu l'avais fait, on n'aurait pas subi autant de pertes. Voilà.

RICK : Moi je pense que si on n'avait pas ramené toutes ces armes au moment de l'attaque, nos pertes auraient été bien plus lourdes que ça ! Peut-être bien que tout les membres du groupe seraient morts.

(Ils stoppent leur conversation quand Daryl arrive avec les cadavres.)

DARYL : Je suis toujours convaincu que c'est une connerie monumentale de ne pas brûler ces cadavres. C'est bien ce qu'on avait dit, hein ? Tous les brûler. C'était pas ça, l'idée ?

(Les autres membres du groupe suivent pour assister aux funérailles de leurs compagnons.)

SHANE : Au départ, ouais.

DARYL : Il suffit que le chinois se mette à pleurnicher, qu'il dise que ça se fait pas, et alors tout à coup, tout le monde le suit ? Vous savez ce que je crois ? Que tout ces gens ont besoin de savoir qui commande ici. Ils ont besoin de règles.

RICK : Sauf qu'il y en a plus, de règles.

LORI : C'est bien le problème. On n'a pas eu une minute pour regarder en arrière, et redonner un semblant de normalité à nos vies. On doit prendre le temps de pleurer nos morts et de les enterrer. Comme des gens normaux.

INT. JOUR, CAMPING CAR - Jim, resté seul, tente de lutter contre la fièvre provoquée par l'infection.

JIM : Oh non... Oh non, non, non... Oh non, pas ça. (Il est soudain pris de visions de Rôdeurs, et ne cesse de secouer la tête pour les faire partir.) Non, non, non, non, non.... Non.

(Il respire lourdement. Les visions se sont évanouies.)

EXT. JOUR, CARRIERE - Andrea s'apprête à mettre le corps de sa soeur en terre. Dale, à proximité, se rapproche pour aider.

ANDREA : Je peux le faire, je peux le faire ! Je peux le faire... Je peux le faire.

(Dale finit par attraper Amy par les pieds, et aide Andrea à déposer le corps dans la tombe. Une fois les enterrements terminés, c'est en silence que les membres survivants rejoignent le campement. Rick rattrape sa femme.)

RICK : Voir nos proches mourir est déjà douloureux, alors laisser l'un d'entre nous devenir...

LORI : Shhhh....

CARL : On est en sécurité maintenant, Papa. Maintenant que t'es là.

RICK : Carl, j'ai pas l'intention de m'en aller. Je te promet que je resterai avec toi, quoiqu'il arrive. T'as compris ? Maintenant, je voudrais discuter d'un ou deux trucs avec ta mère. Tu veux bien nous laisser ? T'es d'accord ? Hein ?

CARL : Ouais.

(Carl rejoint le groupe, tandis que Rick et Lori restent éloignés.)

RICK : Shane me reproche de ne pas être resté au campement. Et toi ? (Lori ne répond pas. Rick soupire.) Maintenant, on a des armes. On est plus fort en cas d'attaque.

LORI : On est aussi moins nombreux. Ce qui nous rend plus vulnérable. Tu veux que je t'épaule, que je te dise que tu as bien fait. C'est compréhensible. Ce que je peux te dire, c'est que, aucun de vous deux n'a entièrement raison ou tort. Je peux pas faire mieux pour l'instant.

RICK : Et par rapport au CDC ?

LORI : Rick...

RICK : On est dans une impasse, ici. On a besoin d'aide. Et Jim a besoin d'être soigné le plus rapidement possible. Pourquoi les autres ont tellement de mal à piger ça ?!

LORI : Rick, regarde leurs yeux. Regarde les miens. On est tous terrifiés. Si quelqu'un d'autre avait suggéré de partir à Atlanta en se basant juste sur une intuition... tu ne l'aurais pas suivi. Dis-moi quelque chose dont tu es sûr.

(Rick semble un peu perdu.)

RICK : Je t'aime, Lori. C'est... c'est tout ce que je sais.

LORI : Moi aussi, je t'aime.

(Ils se prennent dans les bras l'un de l'autre.)

INT. JOUR, CAMPING CAR - Carol s'occupe de rafraîchir Jim, quand Lori et Rick entrent.

CAROL : Sa fièvre a empiré.

LORI : Salut, Jim. Tu as besoin de quelque chose ?

JIM : Euh, de l'eau, je veux bien. J'ai la gorge un peu sèche.

LORI : Je t'amène ça.

JIM : Ouais.

LORI : Carol ? Viens m'aider.

(Elle prend Carol par la main, et laisse Rick et Jim discuter.)

JIM : Vous m'avez gardé une tombe ?

RICK : On fera tout pour éviter ça.

JIM : On n'évite pas l'inévitable. Je vais te dire. Ce que t'entends, c'est Dieu qui rigole pendant que tu tires des plans sur la comète.

RICK : Ecoute, si Dieu n'y voit pas d'inconvénient, mon plan... C'est de te trouver de l'aide, de trouver quelqu'un qui puisse te soigner.

(Rick tend une casserole à Jim tandis que celui-ci vomit du sang. Puis, il commence à délirer.)

JIM : Fais attention aux palétuviers. Leurs racines vont percer la coque du bateau. Tu le sais, pas vrai ? Amy est là-bas, elle est en train de nager. Tu surveilleras le bateau, hein ? Tu as dis que tu le ferais.

RICK : Je surveillerai le bateau. T'en fais pas.

(Rick se frotte le visage, épuisé.)

EXT. JOUR, CARRIERE - Lori est assise sur les marches de l'entrée du camping-car. Shane vient la voir.

SHANE : Lori, j'ai besoin que tu m'aides à raisonner Rick. (Lori se lève.) Cette histoire de CDC, c'est une erreur et tu le sais. (Lori ne dit rien.) Alors, tu le soutiens, si je comprend bien.

LORI : C'est mon mari. Qu'est-ce que tu veux que je fasse d'autre ?

SHANE : Ecoute, je comprend que tu veuilles jouer ton rôle d'épouse dévouée. Mais me dit pas que t'es prête à risquer la vie de tout ces gens pour remettre ton mariage à flot.

LORI : Les autres se feront leur propre opinion, sans que mon mariage entre en ligne de compte. Et tu devrais faire comme eux.

SHANE : J'ajouterai ça sur la liste des mauvaises habitudes à abandonner. Que je le veuille ou non.

(Rick sort du camping-car.)

RICK : Quoi ? Quelles mauvaises habitudes ?

SHANE : Euh, on parlait du fait que j'avais toujours besoin d'avoir un plan. Alors, qu'est-ce qu'on fait ? On s'en va, ou pas ? Vous voulez peut-être rester ici, on pourrait accrocher d'autres cannettes ?

RICK : On peut pas rester ici, tu le sais autant que moi.

LORI : J'étais justement en train de dire à Shane qu'on devrait se fier à ton instinct.

(Rick regarde Lori, surpris par ce changement. Shane baisse la tête, déçu.)

SHANE : Allons faire notre ronde.

(Rick part avec Shane, et Dale, qui vient de les rejoindre.)

EXT. JOUR, FORET - Shane et Rick font leur ronde de leur côté.

SHANE : Je vais te dire, mon vieux. Nos petits camarades ne sont pas du tout convaincus, tu vois ? Si tu choisis d'aller au CDC, tu pourrais te retrouver tout seul. Il faut que tu réfléchisses bien, avant de mettre Lori et Carl dans cette situation.

RICK : Je dois faire ce qu'il y a de mieux pour ma famille.

SHANE : Le mieux ? Et leur faire courir tout un tas de risques en fait partie ?

RICK : Tu proposes quoi, toi ? Une excursion de 150 kilomètres en plein territoire hostile ? Tu sais, quand on cherche une bouée de sauvetage, on nage vers le navire le plus proche. Pas vers le grand large. Pourquoi t'es toujours contre moi ?!

SHANE : Je suis pas contre toi ! C'est juste... C'est juste que je te suis pas, là-dessus.

RICK : Ouais, si c'était ta famille, tu verrais les choses différemment.

(Shane s'arrête, vexé.)

SHANE : T'as dis quoi, là ? C'est moi qui les ai protégés. J'ai veillé sur ta femme et ton fils, comme si c'était ma propre famille, alors fais gaffe à ce que tu dis !

RICK : Je sais- attend, attend, du calme, c'est pas ce que je voulais dire.

SHANE : Tu voulais dire quoi ? Je t'écoute. Tu voulais dire quoi ?

RICK : T'as mal interprété mes paroles.

SHANE : Ben tiens.

RICK : C'est dans ta tête, tout ça.

SHANE : Ah ouais ?

RICK : Ecoute, Shane. Tu sais très bien que je te serais éternellement reconnaissant, j'ai une immense dette envers toi. Ok ?

(Un craquement se fait entendre. Rick avance pour voir ce que c'est, tandis que Shane reste sur ses positions pour surveiller les alentours. C'est alors qu'il tient Rick dans son viseur. Pris d'une pulsion, il semble sur le point de tirer, mais se ravise. Cependant, son geste n'a pas échappé à Dale.)

DALE : Shane...

(Un peu nerveux, Shane rit.)

SHANE : Il faudrait qu'on porte des tenues réfléchissantes. Sérieux. (A Rick.) Hé, vieux ! (Rick lui fait signe. Shane remet sa casquette, tout en regardant Dale qui ne l'a pas quitté du regard.) Il n'y a plus rien à voir ici. On rentre.

(Dale suit Shane du regard.)

EXT. JOUR, CARRIERE - Rick, Shane et Dale rejoignent le campement.

SHANE : Ecoutez... J'ai bien réfléchi au plan de Rick. Ce qu'on peut dire déjà, c'est que... Y'a aucune garantie. Quoiqu'on choisisse de faire d'ailleurs, je suis le premier à l'admettre. Je connais Rick depuis très longtemps. Je fais confiance à son instinct. Et je crois que le plus important à l'heure actuelle,  c'est de rester ensemble. Donc, si tout le monde est d'accord, on décolle à la première heure demain matin. C'est d'accord ? Ok ?

EXT. JOUR, CARRIERE - Rick s'est isolé pour laisser un message à Morgan par radio.

RICK : On s'en va. On quitte la carrière. Si tu m'as entendu hier, t'es peut-être en route pour nous rejoindre. Si c'est le cas, le temps que tu arrives on sera déjà partis. Je te laisse un message et une carte, bien en évidence, sur la portière d'une voiture rouge. Comme ça... tu pourras nous retrouver. On va se diriger vers le CDC. Si on veut de l'aide, on la trouvera forcément là-bas, tu crois pas ? Morgan.... J'espère que t'avais raison pour ce centre. Parce que... j'en ai besoin.

INT. JOUR, CAMPING-CAR - Jim se réveille en sursaut. A l'extérieur, on entend le groupe s'organiser pour leur prochain départ.

EXT. JOUR, CARRIERE - Shane et Rick organisent les troupes.

SHANE : Bon, écoutez-moi tous. Alors, tout ceux qui possèdent une ci-bi, restez sur le canal 40, mais évitez les bavardages inutiles, d'accord ? Si vous avez un problème, mais que vous n'avez pas de ci-bi, que vous avez perdu le signal ou quoique ce soit d'autre, klaxonnez une fois. On arrêtera le convoi. Des questions ?

MORALES : Euh, en fait... On va pas avec vous.

FEMME DE MORALES : On a de la famille à Birmingham. On veut être avec nos proches, vous comprenez ?

SHANE : Si vous faites ça, on sera plus là pour surveiller vos arrières.

MORALES : On est prêt à prendre le risque. Je fais ce qu'il y a de mieux pour ma famille.

RICK : Tu es sûr ?

MORALES : On en a discuté. On est sûr.

RICK : D'accord. Shane ?

SHANE : D'accord. (Rick prend une arme dans le sac.) Un 357 Magnum ?

RICK : Ouais.

(Rick et Shane donnent une arme et des munitions à Morales.)

SHANE : La boîte est à moitié pleine.

(Daryl soupire. Lori s'approche pour dire aurevoir à Morales et à sa famille.)

FEMME DE MORALES : Merci. Merci pour tout.

LORI : Viens là.

(Elle enlace la femme de Morales, tandis que Shane serre la main de Morales.)

SHANE : Bonne chance.

MORALES : Merci pour le flingue.

SHANE : Pas de quoi.

(Les enfants se disent aurevoir. L'une des filles donne sa poupée à Sophia.)

RICK : (à Morales.) Le canal 40, si vous changez d'avis. D'accord ?

MORALES : Ouais.

(La famille de Morales se dirige vers leur voiture.)

SHANE : (à Rick) Qu'est-ce qui te fait croire qu'ils ont moins de chances que nous de s'en sortir ? (Au reste du groupe.) Allez, on bouge. On y va ! En route, tout le monde !

(Tout le monde s'en va. La caméra fait un zoom sur le message laissé par Rick pour Morgan, qui le prévient qu'ils sont partis au CDC, et que la carrière n'est pas une zone sûre. Au carrefour, à la sortie de la carrière, les chemins de Morales et des autres se séparent.)

INT. JOUR, CAMPING-CAR - Jackie s'occupe de Jim.

JACKIE : T'inquiètes pas. Ca va aller.

EXT. JOUR, ROUTE - La caméra passe rapidement sur chacun des survivants, en route pour le CDC. Plus tard, le convoi se voit obligé de s'arrêter, car le camping-car de Dale a un problème de durite. Rick vient aux nouvelles.

DALE : Je te l'avais dis que cette durite nous lâcherait quand on serait sur la route. Fallait qu'on la remplace par celle du fourgon.

RICK : Tu peux la rafistoler ?

DALE : C'est ce que j'ai pas arrêté de faire jusqu'à maintenant. Elle est recouverte par des tonnes de ruban adhésif. D'ailleurs, j'en ai plus de ruban.

(Shane observe les environs avec ses jumelles.)

SHANE : Je vois quelque chose là-bas. On dirait une station-service.

(Jackie sort en trombe du camping-car.)

JACKIE : Hé ! Jim va mal, très mal. Il va pas tenir très longtemps !

SHANE : Hé, Rick ! Tu gardes la boutique ? Je vais aller voir si je trouve quelque chose là-bas.

(Rick acquiesce.)

T-DOG : Ouais, je vais venir avec toi. Je vais te couvrir.

SHANE : Restez sur vos gardes. On revient tout de suite.

(Rick monte dans le camping-car.)

INT. JOUR, CAMPING-CAR - Rick s'approche de Jim, qui semble très mal en point.

RICK : On va bientôt reprendre la route.

JIM : Oh, non, non... C'est pas possible... J'ai mal partout, mes os sont fragiles comme du verre. J'en bave avec ces secousses. Ce voyage va me tuer. Laissez-moi là. Je suis foutu. Continuez sans moi. Je veux être avec ma famille.

RICK : Ils sont tous morts. Je crois que tu te rends pas compte de ce que tu dis. Ni de ce que tu demandes. La fièvre te fait délirer, de plus en plus souvent.

JIM : Je sais. Tu crois que je m'en rend pas compte ? Je suis pas en train de délirer. Mais d'ici cinq minutes, ce sera peut-être plus le cas. Rick... Je me rend compte de ce que je te demande. Et c'est ce que je veux. Laisse-moi là. Je suis le seul responsable. Ok ? C'est ma décision. Vois pas ça comme un échec.

EXT. JOUR, ROUTE - Rick raconte aux autres ce que Jim lui a dit.

RICK : C'est ce qu'il a dit qu'il voulait.

CAROL : Et il était lucide ?

RICK : Il m'a donné l'impression de l'être. Je pense qu'il l'était, ouais.

DALE : Hier, au campement, quand j'ai dis que Daryl avait raison et que tu m'as coupé la parole... Tu ne m'as pas compris, Rick. Jamais j'aurais pu être d'accord pour assassiner quelqu'un de sang froid. J'allais simplement proposer qu'on aille demander à Jim ce qu'il voulait. Et je crois qu'on a une réponse, à présent.

SHANE : On le laisse là ? Comme ça ? Et on décolle ? Je suis pas sûr de pouvoir vivre avec ça.

LORI : C'est pas toi qui l'a choisi. Et toi non plus, Rick.

(Quelques minutes plus tard, Rick et Shane allongent Jim contre un arbre.)

SHANE : Voilà. Ca y est.

JIM : Hé... Encore un arbre, les gars.

SHANE : Hé, Jim... T'es pas obligé de finir comme ça.

JIM : Non... Mais ça me va. Et la brise est parfaite.

SHANE : Bon. D'accord.

(Jackie s'approche à son tour.)

JACKIE : Tu n'as qu'à fermer les yeux. Ne lutte pas.

(Elle l'embrasse sur la joue et s'éloigne.)

RICK : Jim ? Est-ce que tu veux ça ?

(Rick lui montre un petit pistolet.)

JIM : Non... T'en as besoin. Tout va bien. Tout va bien.

(Rick s'éloigne, puis Dale s'approche.)

DALE : Hé... Je voulais te dire merci d'avoir... résisté à nos côtés.

JIM : Pas de quoi.

(Les autres saluent Jim, chacun leur tour, Daryl étant le dernier à le faire. Puis ils rejoignent leurs véhicules, et repartent. Jim, couché près de son arbre, attend que la mort vienne le libérer de ses souffrances.)

INT. JOUR, CDC - Un écran s'allume et indique que la transmission commence. On voit alors apparaître le visage du Dr. Jenner.

JENNER : Ici Jenner. 194 jours depuis le début de l'opération Wildfire. Et 63 jours depuis que la contagion est devenue brusquement planétaire. Toujours aucun progrès clinique à signaler. (Il consulte ses notes.) Ah ! Nouvelle entrée. J'ai finalement réussi à éteindre l'épurateur du bloc est. J'aurais dû le déconnecter depuis un mois, mais je savais pas comment faire. Dommage que je sois pas mécanicien, j'aurais économisé pas mal d'ampères. Nouvelle entrée. J'arrive toujours pas à dormir. Mes heures de sommeil varient d'un jour à l'autre. Vivre sous terre, ça aide pas non plus. Je sais jamais quand il fait jour ou nuit. Et puis, ces derniers temps, je me sens souvent... à côté de la plaque.

(L'écran se brouille, puis il affiche que la transmission vient de se terminer.)

INT. JOUR, CDC - Jenner entre dans un labo, vêtu d'une combinaison protectrice. Il commence à faire ses habituelles recherches sur l'échantillon d'une coupe de cerveau. Alors qu'il observe le comportement du virus au microscope, il fait tomber par accident un tube à essai sur le reste de l'échantillon, qui se met alors à se consumer sous l'effet du produit. Jenner touche le produit, mais il s'attaque alors à la combinaison. L'alarme se déclenche.

VOIX : Etat d'alerte. Les analyseurs d'air détectent des émanations corrosives. Tout le personnel doit quitter la pièce. Les éléments corrosifs sont considérés comme nocifs, si inhalés. (Jenner sort rapidement, se débarasse de sa combinaison et passe sous la douche désinfectante.) Evacuation du personnel terminée. Début de la phase de décontamination totale.

JENNER : Non !

(Jenner se retourne, et voit alors son labo et ses échantillons, exploser.)

VOIX : Décontamination totale achevée avec succès.

INT. CDC - Jenner enregistre un nouveau message, que l'on voit à travers l'écran qui le transmet.

JENNER : L'échantillon TS-19 a disparu. Sans exagérer, je peux dire que cette perte est une véritable tragédie. C'était de loin le meilleur échantillon à ma disposition. Aucun de nos autres prélèvements ne soutient la comparaison. Ils sont entièrement nécrosés. C'est juste des bouts de chair morte, inutiles. Je sais même pas pourquoi j'en parle avec vous. Je parie qu'il y a plus un seul fils de pute encore en vie qui écoute ce que je dis. Je me trompe ? Je me trompe ? (On le voit de son point de vue, dans le CDC.) Tant mieux. Un sujet de tracasserie en moins. Demain, je pense que je vais me faire sauter la cervelle. Je suis pas encore sûr. Mais ce soir, je me bourre la gueule. Tiens, à ce propos. Jusqu'où vous croyez que je peux balancer cette bouteille ? Je vous parie que je la balance super loin. (Il balance la bouteille.) Ouais ! Home run ! La balle sort du stade !

EXT. JOUR, CDC - Le groupe arrive près du CDC. Mais avant d'en atteindre les portes, il leur faut traverser un vrai champ de cadavres.

SHANE : Allez, vite, il faut avancer. Vous arrêtez pas, restez silencieux. Allez, allez, allez ! Restez bien sur vos gardes.

RICK : Suivez-moi.

INT. CDC - Une alarme se déclenche sur l'écran de contrôle. Jenner voit alors le groupe de survivants se diriger vers l'entrée du centre.

JENNER : Non...

EXT. JOUR, CDC - Le groupe est arrivé à l'entrée.

SHANE : Et on traine pas, allez, allez.

LORI : On y est presque. Allez.

(Shane et Rick frappent aux portes et tentent de les ouvrir, mais en vain.)

SHANE : Y'a personne ici.

RICK : Alors pourquoi les volets sont baissés ?

DARYL : Un Rôdeur ! (Daryl abat le Rôdeur.) Tu nous a conduis dans un putain de cimetière !

DALE : On a dû faire un choix.

DARYL : Ouais, ben, c'était un choix de merde !

SHANE : Toi, tu fermes ta gueule ! T'entends ce que je dis ?! Tu fermes ta gueule ! Rick, c'est une impasse.

CAROL : Qu'est-ce qu'on fait ? Où est-ce qu'on va ?

SHANE : Reconnais-le ! Je dis pas que c'est de ta faute.

LORI : Carol a raison, il faut sortir de la ville avant que la nuit tombe.

SHANE : On peut toujours aller à Fort Benning, Rick, c'est pas trop tard.

ANDREA : Avec quoi ? On n'a pas de nourriture, pas d'essence, et c'est à 150 kilomètres !

GLENN : A 200. J'ai vérifié sur une carte.

LORI : Oublie Fort Benning, on a besoin de réponses là, maintenant !

RICK : On va trouver une solution, pas de panique !

LORI : C'est tout ce que tu trouves à dire ?!

SHANE : Allez, on y va, on perd pas de temps ! Allez !

(Les autres s'activent, mais Rick ne bouge pas, alors que la caméra fait un mouvement.)

LORI : Je suis là, Carl, allez.

SHANE : On retourne aux voitures, on se dépêche !

RICK : La caméra là-haut ! Je l'ai vu bouger !

(Les autres s'arrêtent.)

DALE : C'est dans ta tête.

RICK : Elle a bougé, j'en suis sûr.

INT. CDC - On voit Jenner qui observe toujours les survivants sans faire le moindre geste.

RICK : Elle a bougé.

SHANE : Rick, c'est bon, ici il y a plus personne. C'est un système automatique, tu comprends ? C'est des machines, il doit leur rester un peu de jus ! Allez viens.

DARYL : Allez, magnez-vous !

JENNER : Ouais, tirez-vous de là...

EXT. JOUR, CDC - Shane tente de convaincre Rick de s'en aller, mais il résiste.

SHANE : Regarde un peu une seconde, vieux ! Regarde autour de toi putain, c'est mort ici ! Tu comprends ce que je te dis ?! Ca suffit, faut que tu laisses tomber !

(Rick se débat et va frapper sur la porte tandis que les autres lui crient de laisser tomber.)

INT. CDC - Jenner observe Rick appeler à l'aide.

RICK : Je sais que vous êtes là ! Je sais que vous pouvez m'entendre ! Il faut que nous aidiez ! Par pitié, vous êtes notre seul espoir ! Aidez-nous, je vous en supplie !

EXT. JOUR, CDC - Rick hurle, et la panique commence à gagner le groupe.

RICK : On a des femmes et des enfants, on n'a pas de nourriture !

(Lori tente d'intervenir.)

LORI : Rick ! Ecoute-moi, y'a personne ici. Ils sont tous morts !

RICK : On n'a presque plus d'essence, on n'a nulle part où aller, vous devez nous aider ! Par pitié ! (Des Rôdeurs approchent.) Si vous ne nous laissez pas entrer, vous signez notre arrêt de mort ! Ouvrez ! Ouvrez bordel ! (Jenner observe toujours, Shane vient l'attraper pour le forcer à partir.) Vous signez notre arrêt de mort !

T-DOG : Restez derrière nous !

RICK : Bande d'assassins ! Bande d'assassins !

(Alors que Rick semble abandonner, l'un des volets s'ouvre, laissant s'échapper une lumière vive provenant du bâtiment. C'est bouche bée que le groupe regarde l'entrée du CDC.)



Fin de l'épisode.

Kikavu ?

Au total, 135 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloon33 
01.06.2018 vers 19h

JeNetflix 
12.05.2018 vers 12h

jujume80 
22.01.2018 vers 14h

Candyshy 
15.01.2018 vers 16h

melllou 
07.01.2018 vers 16h

Fenrrir 
25.12.2017 vers 23h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Découvre la carte Creepy de Todd, un Wraith issu de la série Stargate Atlantis, dans notre collection d'HypnoCards.
En vitrine | Les Wraiths (Creepy)

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E08 (inédit)
Dimanche 10 juin à 21:00
2.32m / 0.7% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E07 (inédit)
Dimanche 3 juin à 21:00
1.97m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E06 (inédit)
Dimanche 20 mai à 21:00
2.31m / 0.8% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E05 (inédit)
Dimanche 13 mai à 21:00
2.15m / 0.9% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E04 (inédit)
Dimanche 6 mai à 21:00
2.49m / 0.9% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E03 (inédit)
Dimanche 29 avril à 21:00
2.71m / 1.0% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
[TWD] Le poster de la saison 9 dévoilé

[TWD] Le poster de la saison 9 dévoilé
Alors que la saison 9 attise bien des curiosités avec deux personnages principaux sur le départ, un...

[TWD] Spoilers - La fin de Rick et Maggie

[TWD] Spoilers - La fin de Rick et Maggie
Comme vous le savez maintenant, Andrew Lincoln et Lauren Cohan quitteront le show à la fin de cette...

Calendrier de juillet 2018

Calendrier de juillet 2018
Le calendrier du mois s'intéresse à la série Fear The Walking Dead ce mois-ci :-) Linstead77 nous a...

Fear The Walking Dead dans la tourmente

Fear The Walking Dead dans la tourmente
La série Fear The Walking Dead se voit accusé de plagiait. En effet, une plainte a été déposé par...

[TWD] Danai Gurira a bien failli ne pas être Michonne

[TWD] Danai Gurira a bien failli ne pas être Michonne
Et si Danai Gurira n'avait pas été Michonne ? Bien sûr, aujourd'hui, pour tous les fans de The...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

pretty31, Avant-hier à 16:33

Nouveaux jeux pour se détendre un peu cet été dans les forums d'HypnoClap

pretty31, Avant-hier à 16:33

on vous attend

CastleBeck, Hier à 06:42

Le quartier Lethal Weapon compte sur vos votes, d'ici dimanche, pour la 3e catégorie des Awards sur le quartier. Merci.

juju93, Hier à 20:38

Plus personne pour voter au 3ème quart de finale du tournoi de chant de The L Word ? Pas besoin de connaître la série !

Sevnol, Aujourd'hui à 12:24

Des bannières ont besoin de vos votes dans les préférences N'hésitez pas à y passer faire un tour

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site