VOTE | 464 fans

The Walking Dead
#207 : Déjà plus ou moins mort

Réalisation : Michelle MacLaren
Scénario : Scott M. Gimple

Résumé :

Glenn révèle aux survivants la présence des zombies dans la grange, ce qui mène à un affrontement entre Rick et Shane sur les décisions à prendre pour le bien du groupe. Hershel pose un ultimatum à Rick pour que tout le monde quitte sa ferme...

Popularité


4.67 - 3 votes

Titre VO
Pretty Much Dead Already

Titre VF
Déjà plus ou moins mort

Première diffusion
27.11.2011

Première diffusion en France
01.01.2012

Vidéos

Extrait de l'épisode - Barn Scene (VO)

Extrait de l'épisode - Barn Scene (VO)

  

Inside TWD (VO)

Inside TWD (VO)

  

Diffusions

Logo de la chaîne NT1

France (inédit)
Vendredi 29.11.2013 à 23:20
0.36m / 3.1% (Part)

Logo de la chaîne AMC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 27.11.2011 à 00:00
6.62m

Plus de détails

Pendant le petit déjeuner au camp, Dale demande à Glenn de révéler son secret. Maggie les regarde sévèrement depuis le porche. "La grange est pleine de promeneurs," dit-il finalement.

Les survivants se ruent vers la grange... Shane est furieux, mais Rick lui rappelle qu'ils sont invités sur la propriété d’Hershel. Shane ne souhaite plus rester ici un seul instant. Mais Rick lui rappelle qu'ils ne peuvent quitter cette ferme sans Sophia !! Mais s’en moque car il croit que Sophia est morte depuis longtemps; Daryl est alors furieux que Shane souhaite abandonner les recherches !

Rick accepte que la grange doit être évacuée de toute menace d’autant qu’ils dorment tous à deux pas mais insiste sur le fait d’obtenir la bénédiction d’Hershel.

Dale tente d’expliquer à Hershel que les promeneurs sont des « gens » malades. Et qu’ils ne pourront jamais guérir une fois « infectés » car ils sont morts. Mais Hershel n’est pas du tout de cet avis. Pour lui, ils sont certes infectés mais il croit en une solution miracle, une sorte d’antivirus… Ils les gardent donc en attendant ce jour car à l’intérieur de cette grange, il y a sa femme et son beau-fils ainsi que des voisins. Mais comme le groupe s’agite devant la grange, les marcheurs finissent par les entendre et viennent contre les portes de la grange.

Par la suite, Glenn essaie de parler à Maggie, de lui expliquer son geste… mais cette dernière, énervée, lui casse un œuf sur sa tête.

Pendant ce temps, Carl se scolarise avec sa mère. Et lui avoue qu’il ne partira jamais d’ici sans Sophia. Et il ajoute qu’elle sera forcément bien ici, que ça lui plaira.

Dans les écuries, Daryl se prépare à seller un cheval. Carol l'arrête : Ils ne savent pas si Sophia est encore en vie, et Carol ne veux pas qu'il se blesse à nouveau. "Je ne peux pas vous perdre tous les deux" avoue t-elle en pleurant. "Connasse", marmonne Daryl qui n’a pas du tout apprécié la remarque de Carol. Daryl ne pense qu’à la petite Sophia.

Dans le RV, Andrea s’arme... Elle informe Dale qu’elle va surveiller la grange et qu’il s’agit d’une instruction de Shane. Dale tente de mettre Andrea en garde contre Shane, mais elle le repousse. Dale lui demande alors si elle veut être comme Shane. « Il n'est pas une victime lui au moins», répond Andrea.

Herhsel rejette les arguments de Rick au sujet des zombies présents dans la grange et exige que son groupe quitte sa ferme avant la fin de la semaine !!

Rick rappelle à Hershel que s’il les envoie loin d’ici, ils vont tous mourir. "Cette ferme est spécial" dit. Rick. Le monde extérieur est bien pire mais ici, le groupe semble retrouver une vie presque normale.

"Ma femme est enceinte" révèle alors Rick comme un dernier rempart à ses arguments. "C'est soit un cadeau ici, soit une condamnation à mort là-bas." Hershel semble désorienté…

Puis Rick rejoint Shane. Ils ne sont toujours pas d’accords. "Nous avons besoin de nos armes,» déclare Shane, choqué. Comme Rick quitte les lieux sans broncher, Shane le félicite pour son inefficacité.

Retour dans la maison, Maggie affronte son père au sujet de vouloir faire partir les autres et lui cite une Écriture de la Bible : "Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé», insiste t-elle posément.

Mais ils sont soudain interrompus par Jimmy : «C'est de nouveau arrivé ». Peu de temps après, Hershel demande à Rick de le suivre dans le marais.

Shane confronte Lori, en lui disant que Rick n'est pas assez fort pour la protéger elle, son bébé et Carl. Puis, il ajoute énervé, "tu sais que c’est le mien», dit-il en parlant du bébé. « Même si c'est le tien, il ne le sera pas», répond froidement Lori.

Shane s’emporte immédiatement mais Carl l'arrête : Le groupe a besoin de rester jusqu'à ce qu'ils trouvent Sophia et ensuite, nous resterons. Lori et Carl sont donc du même avis que Rick. Shane fulmine.

Dans le RV, Shane ne trouve plus le sac d'armes à feu manquant. Glenn lui dit que Dale lui a demandé d'apporter un peu d'eau mais que lorsqu’il est revenu, Dale avait disparu. Glenn et Shane pensent qu’il a délibérément volé le sac d’armes.

Dans une forêt marécageuse, Rick, Hershel et Jimmy trouvent deux promeneurs coincés dans la boue. Hershel explique que si son groupe veut rester, ils doivent les traiter comme des gens - à commencer par aider Jimmy à mettre ces deux là dans la grange. Je décide et vous disposez… c’est ainsi dans ma ferme. Rick semble acquiescer.

Pendant ce temps, Daryl montre à Carol l’étang où les roses Cherokee sont en pleine floraison. "Nous allons la retrouver», dit Carol, se remémorant l’histoire de Daryl au sujet de cette rose.

Glenn confronte Maggie à nouveau. «Je voulais le dire aux autres parce que tous ces secrets vont nous faire tuer ». Et je préfère que vous me haïssiez mais que vous restiez en vie plutôt que de m’aimer en étant morte." Maggie s’approche alors de Glenn et l’embrasse, touchée par ces mots.

Ailleurs, dans les marais, Dale se prépare à cacher le sac d'armes à feu, mais Shane parvient à le retrouver... Dale braque son fusil sur lui mais n’ose pas tirer. Il lui dit qu’il sait ce qu’il est devenu et que selon lui, il a toujours été ainsi… ce monde, l’a juste révélé à lui-même, il appartient à ce monde.

Shane apporte les armes à feu de retour à la ferme tente de convaincre le reste du groupe. Il essaie de donner une arme à feu à Carl mais Lori le stoppe…

Puis,  T-Dog voit Rick, Jimmy et Hershel émergeant de la forêt avec deux promeneurs fixés à eux par des cordes à une distance peu recommandable… Mais les zombies ne peuvent pas les atteindre.
Furieux, shane court dans leur direction laissant les autres loin derrière.

Rick et Hershel conduisent les marcheurs vers la grange mais Shane hurle que les promeneurs ne sont pas des gens : Ils sont morts, et ils tuent les vivants !!! On ne peut pas les garder ainsi, il ne s’agit pas d’un rhume qu’on va soigner…

Shane défit Hershel en tirant plusieurs coups de feu dans l’un des marcheurs qu’ils tentaient de ramener à la grange… puis finalement, Shane leur tire dans la tête et les deux zombies s’effondrent. Hershel est hors de lui à présent et demande au groupe de Rick de partir sur le champ. C’est terminé, il ne veut plus d’eux sur ses Terres.

Mais Shane est lui aussi hors de contrôle et il ajoute qu’il en a assez de rechercher une petite fille qui a disparu et qui est surement morte…Shane hurle encore qu’il en a assez de vivre à côté d'une grange pleine de choses monstrueuses qui essaient de nous tuer tous !!! ET puis, comme possédé, il brise le verrou sur les portes de la grange, fait quelques pas en arrière son fusil en joue et attend que tous les zombies sortent un à un… alors que tous les autres crient et se désespèrent devant une telle situation.

Les marcheurs sortent effectivement un à un et se mettent en direction des vivants… Les survivants forment une ligne de tir et exécutent les zombies à par un, n’ayant plus le choix de toute façon. Seul Hershel et sa famille ne tentent rien… anéantis devant ce désastre…  Daryl tire un coup de fusil dans la tête d’une zombie qui se trouve être la femme d’Hershel parce que cette dernière tentait de lui agripper le visage. Rick reste en arrière avec Lori et Carl, tous horrifiés. Hershel s'effondre sur le sol, dévasté.

Puis le calme revient… plus aucun coup de feu n’est tiré, tous les zombis sont bien morts… quand finalement, un dernier zombie apparaît en sortant fébrilement de la grange : c'est Sophia !!!! Carol hurle le prénom de sa fille en pleurant… Daryl la retient… Shane est choqué et reste figé sans plus pouvoir tiré… Personne n’ose d’ailleurs tiré… ni Glenn, ni Daryl, ni Dale, Ni T-Dog, personne… Le groupe est abasourdi !

Carol tombe dans les bras de Daryl. Lori, Carl, Maggie et d’autres pleurent aussi…

Prenant son revolver dans l’une de ses mains, Rick regarde Shane qui semble paralysé et  s’avance jusqu'à la hauteur de Sophia puis il appuie sur la gâchette. Sophia s’effondre.

EXT. JOUR

(Le soleil s'est levé sur la ferme et le campement se réveille. Carol fait la cuisine, tandis qu'Andrea élime ses couteaux. Shane, ainsi que Lori, Carl et Rick, prennent leur petit-déjeuner. Lori remarque que Rick a l'air égaré. Elle s'approche et lui dépose un baiser sur la joue.)

LORI : Hé ! T'as l'air ailleurs.

RICK : Je suis là.

(Ils se regardent longuement. Pendant ce temps, Glenn regarde Maggie qui les observe depuis la maison. Puis, il se tourne vers Dale, qui acquiesce. Glenn se lève alors.)

GLENN : Euh... Faut que je vous dise... Voilà... Y'a plein de rôdeurs dans la grange.

(Cette déclaration attire l'attention de tout le monde, y compris de ceux qui n'écoutaient pas vraiment.)


INT. JOUR

(Nous faisons un tour dans la grange, où les rôdeurs errent.)


EXT. JOUR

(Shane observe les rôdeurs par un interstice tandis que le groupe se trouve à côté. L'un des rôdeurs se met à l'observer. Shane s'en retourne au groupe et plus particulièrement à Rick.)

SHANE : Tu vas pas me dire que t'es d'accord avec ça ?

RICK : Je le suis pas. Mais on est des invités ici, ces terres ne sont pas à nous.

SHANE : Putain de merde ! C'est nos vies qui sont en jeu !

GLENN : Hé, parles moins fort !

ANDREA : On ne peut pas faire comme si de rien n'était !

SHANE : Ca ne le fait pas, mais alors pas du tout ! Bon, soit on rentre là dedans, et on fait ce qui doit être fait, soit on se barre d'ici. Ca fait un moment qu'on parle de Fort Benning et je crois qu'il serait temps de-

RICK : On peut pas partir !

SHANE : Pourquoi, Rick ? Pourquoi ?

CAROL : Parce que ma fille est toute seule dans la forêt.

SHANE : Ok... Carol, je pense qu'il est temps de commencer à envisager une autre possibilité concernant Sophia.

RICK : Shane ! On abandonnera pas Sophia.

DARYL : Je suis à deux doigts de retrouver la gamine ! Je suis tombé sur sa poupée y'a deux jours !

SHANE : Ouais, ouais, t'as trouvé une poupée, Daryl. Une poupée, c'est tout !

DARYL : Qu'est-ce que tu racontes, putain ?!

SHANE : Je dis juste la vérité et vous avez besoin de l'entendre ! Une gamine, ça se trouve dans les premières quarante-huit heures et je vais te dire autre chose, mec ! SI elle était encore en vie et qu'elle te voyait te pointer avec ta gueule d'ahuri, ton putain couteau de chasse et ton collier d'oreilles autour du cou, elle essaierait de se tirer encore plus loin !

(Les esprits s'échauffent et les cris fusent tandis que Rick se met entre Daryl et Shane pour les empêcher de se battre.)

RICK : Casse-toi !

SHANE : Tu me touches pas, compris ?

RICK : Laisse-moi parler à Hershel ! Laisse-moi le temps de comprendre.

SHANE : Putain, mais qu'est-ce qu'il y a à comprendre ?!

LORI : Ca suffit !

RICK : Si on veut rester ici, si on veut nettoyer cette grange, je dois d'abord réussir à le convaincre, on est sur ses terres !

DALE : Hershel considère que les choses qui sont là-dedans sont des êtres humains. Et qu'ils sont malades. Il y a même enfermé sa femme et son beau-fils.

RICK : T'étais au courant ?

DALE : J'en ai discuté hier avec Hershel.

SHANE : Et t'as pas cru bon de nous en parler ?

DALE : Je me suis dis qu'on pourrait survivre une nuit de plus. On dirait que j'ai eu raison. Je comptais attendre ce matin pour vous mettre au courant, mais Glenn voulait s'en charger lui-même.

SHANE : Ce mec est complètement cinglé s'il croit que ces saloperies sont encore en vie-

RICK : Shane !

SHANE : Non !

RICK : Du calme !

(Dans la grange, les rôdeurs s'agitent.)


THE WALKING DEAD


EXT. JOUR

(Shane fait le tour de la grange et vérifie les cadenas et les chaînes posées sur la porte. A force de tirer dessus, il attire l'attention des rôdeurs et sursaute quand l'un d'eux saute sur la porte. Il tente d'attraper son arme pour se rendre compte qu'il ne l'a pas sur lui. Furieux, il jette sa casquette sur le sol.)


INT. JOUR

(Dans la grange, nous apercevons le rôdeur qui pousse la porte. C'est une fillette.)


EXT. JOUR

(Glenn rejoint Maggie au poulailler.)

GLENN : Maggie... Hé ! Maggie, parle-moi ! (Maggie sort du poulailler sans un mot et ignore totalement la présence de Glenn.) Hé ! Maggie !

(Elle se retourne finalement.)

MAGGIE : Donne-moi ta casquette. Tu veux que je te parle, c'est ce que je fais. Donne-moi ta casquette.

(Glenn lui donne sa casquette. Elle prend un oeuf, le met dedans et repose la casquette sur la tête de Glenn en s'assurant de casser l'oeuf, qui dégouline sur la tête et le visage de Glenn.)

GLENN : Pourquoi tu me fais ça ? Tu gaspilles un oeuf, en plus !

MAGGIE : Il était pourri, t'inquiètes.

(Elle s'en va.)

(Lori est avec Carl, tandis qu'il écrit.)

CARL : Shane croit que Sophia est morte.

LORI : Non, il est inquiet, c'est tout.

CARL : A cause des rôdeurs dans la grange ?

LORI : Oui.

CARL : Maman ? Je veux pas partir d'ici sans Sophia. Et... Et même si on la retrouve, je reste.

LORI : On partira pas, Carl. T'as des exercices à terminer.

CARL : Et tu sais, je crois... qu'elle se plaira ici. Ca pourrait être notre maison.

(Lori le prend dans ses bras un instant.)

(Nous voyons Daryl se diriger aux écuries.)


INT. JOUR

(Daryl est équipé d'une selle, qu'il doit poser sur un tabouret, à bout de force à cause de sa blessure. Carol arrive.)

CAROL : T'es pas en état.

DARYL : Je vais très bien.

CAROL : Hershel a dit que tu devais te reposer.

DARYL : Ouais, ben je m'en fous.

CAROL : Pas moi. (Daryl ouvre un box.) Rick va suivre la piste et continuer les recherches.

DARYL : Ouais. Je veux pas rester là à me tourner les pouces.

(Il selle le cheval.)

CAROL : Ouais, tu préfères retourner dans la forêt pour qu'il t'arrive quelque chose de pire. (Daryl ne répond pas et continue à équiper le cheval.) On sait pas si on la retrouvera, Daryl. On sait pas. (A ces mots, Daryl se retourne.) Même moi, je sais pas.

(Daryl lâche le cheval une minute pour se rapprocher de Carol.)

DARYL : Quoi ?

CAROL : Si toi aussi, je te perds... (Daryl s'éloigne, fait voler la selle posée sur le tabouret, ce qui lui provoque une forte douleur au flanc qui le fait se plier en deux.) Daryl, ça va ?

DARYL : Fous-moi la paix ! Pauvre conne !

(Il s'en va, laissant Carol seule.)


EXT. JOUR

(Dale observe Shane qui fait le pied de grue devant la grange, tandis que Glenn est perché sur le toit du camping-car.)

GLENN : Andrea te cherche.

DALE : Merci, Glenn.

GLENN : T'aurais pas un chapeau en trop, par hasard ?

DALE : Ah non.

(Il lui jette son chapeau. Glenn l'attrape au vol.)

GLENN : Merci.


INT. JOUR

(Dale retrouve Andrea dans le camping-car. Elle s'équipe d'une arme.)

ANDREA : Je pars chercher Sophia avec Rick.

DALE : Je croyais qu'il devait parler à Hershel ?

ANDREA : C'est ce qu'il fait, on y va après. Moi, je vais faire un tour par la grange, pendant ce temps. Shane veut qu'on monte la garde là-bas.

DALE : Rick aussi ?

ANDREA : Pourquoi il voudrait pas ?

DALE : Et tu prends seulement le tien ? (Dale regarde les armes, Andrea aussi. Elle ne comprend pas où il veut en venir.) Je sais pas ce qu'il se passe entre toi et lui, mais...

ANDREA : Lui ?

DALE : Shane.

ANDREA : Dale...

DALE : Je sais, ça ne me regarde pas. La seule chose qui m'inquiète c'est... C'est que je pense que tu le connais pas vraiment.

ANDREA  : On n'a pas besoin d'avoir cette discussion. Toi et moi, on s'est réconciliés-

DALE : C'est important !

ANDREA : Oh c'est bon, j'ai pigé, tu l'aimes pas.

DALE : Non, je ne parle pas de ça.

ANDREA : De quoi tu parles, alors ?

DALE : Tu veux devenir comme lui ? Tu veux lui ressembler ?

ANDREA : Lui au moins, c'est pas une victime.

DALE : Tu le connais vraiment pas.

ANDREA : Dale... Tu sais, il faut que t'arrêtes un peu. Tu passes énormément de temps à m'observer et à me surveiller-

DALE : Tu veux me coller une beigne à chaque fois que je prend un air inquiet en te regardant ? Vas-y. J'ai terminé.

ANDREA : Non, je ne vais pas te coller une beigne, Dale. Je vais bien ! Depuis quelques temps, je suis... différente.

DALE : Bon ben, t'as ton flingue.

ANDREA : Ok.

(Andrea sort.)


EXT. JOUR

(Glenn voit Andrea sortir.)

GLENN : Tout va bien ?

DALE : Ouais.


INT. JOUR

(Dale est toujours dans le camping-car.)

DALE : Dis donc, je peux te demander d'aller me chercher un peu d'eau au camp ? J'ai besoin d'être seul une seconde.

GLENN : Tu montes la garde ? Dale ?

DALE : Ouais. Bien sûr.

(Il referme le sac d'armes.)

(Hershel, dans sa maison, mange tout en lisant. Rick vient frapper à la porte.)

HERSHEL : C'est ouvert, entrez.

(Rick entre et traverse les pièces jusqu'à la salle à manger.)

RICK : Vous aimez lire en déjeunant ?

HERSHEL : Je travaille tellement ces derniers temps, je ne trouve même plus le temps de lire la Bible.

RICK : Vous savez, on peut vous prêter main forte, si vous voulez.

HERSHEL : C'est à moi de m'occuper de mes champs.

RICK : On est au courant, pour la grange.

HERSHEL : Laissez-la comme elle est.

RICK : En fait, justement, j'aimerai vous en parler. Même si je sais que c'est votre grange, votre ferme, vos règles.

HERSHEL : Je ne veux pas parler de la grange. Je veux pas avoir à en débattre.

RICK : Je ne parle pas de débat, juste d'une discussion.

(Hershel s'essuie la bouche et regarde Rick d'un air ferme.)

HERSHEL : Je veux que tous, vous ayez quitté les lieux avant la fin de la semaine.

RICK : J'ai parlé avec Dale. Vous et moi, on a nos différences. On ne voit pas les rôdeurs de la même façon. Enfin, ces... ces personnes. Difficile de dire s'ils sont vivants ou morts, mais ce que je sais, c'est qu'à l'heure où je vous parle, moi et les miens, on est vivants. On est on ne peut plus vivants. Si vous nous mettez à la porte, ce ne sera peut-être plus le cas.

HERSHEL : Je vous ai donné refuge temporairement. Pardon, mais j'ai la conscience tranquille.

(Rick s'asseoit à la table.)

RICK : Cette-cette ferme... Cette ferme est spéciale, vous savez ? Elle vous a protégé de ce qui se passait au dehors pendant tout ce temps. Dale m'a dit que vous aviez suivi les événements à la télé. Eh ben, je peux vous dire que ça fait un bon moment que les caméras ont arrêté de tourner. (Hershel se lève et débarrasse la table. Rick le suit.) Le premier rôdeur que j'ai vu, c'était un corps coupé en deux rampant sur le sol pour essayer de me mordre. Croyez bien que je n'avais aucune envie de le tuer. Mais maintenant, le monde n'a plus rien à voir avec ce que vous avez vu à la télé, c'est pire ! Bien pire, vous comprenez ? Et ça, ça change les gens. Soit ils se transforment en l'un d'eux, soit ils finissent par devenir des ombres d'eux-mêmes. Pitié, ne faites pas ça. Ne nous faites pas repartir dans ce chaos. (Ils sont désormais dans la cuisine. Hershel est penché au-dessus de l'évier et préfère regarder par la fenêtre que de regarder Rick. Rick soupire et tente une autre stratégie.) Ma femme est enceinte. (Hershel se retourne, cette fois.) C'est une bénédiction si on reste ici. C'est une condamnation à mort, dehors. Si vous nous laissez rester, on pourra vous aider. A cultiver vos champs, à protéger votre ferme. On pourra survivre, tous ensemble !

HERSHEL : Rick, je me tue à vous dire que non.

RICK : Réfléchissez, réfléchissez à ce que vous faites.

HERSHEL : J'ai déjà réfléchi-

RICK : Réfléchissez.

HERSHEL : J'y ai déjà réfléchi !

RICK : Alors, réfléchissez encore, on survivra pas dehors !

(Rick s'en va. Hershel se rend compte que Maggie a entendu la conversation. Elle s'en va à son tour.)


EXT. JOUR

(Shane surveille toujours la grange. Rick vient le rejoindre.)

SHANE : Alors, c'est quoi le programme ? On nettoie ?

RICK : Je sais pas encore.

SHANE : Qu'est-ce qu'il a dit ?

RICK : On est en négociations.

SHANE : En négo... L'heure tourne, Rick.

RICK : Non, non, y'a rien qui presse, Shane. La grange... La grange est sûre. On n'était même pas au courant, avant ce matin.

SHANE : Ouais ? Ben, on est au courant, maintenant. On sait qu'il y a une bonne dizaine de rôdeurs là-dedans. On sait que... que notre campement est à quelques dizaines de mètres de là et que c'est là qu'on dort, donc... Ecoute, s'il y a pas moyen de nettoyer la grange, on doit se barrer d'ici, vite fait bien fait.

RICK : On va pas nettoyer la grange et on va pas se barrer.

SHANE : On a nos flingues, on a-

RICK : Non, on n'a pas le droit d'être armés dans le camp.

SHANE : Pourquoi tu veux rester ici si on n'est pas en sécurité ? Faudrait que tu m'éclaires, là.

RICK : Shane, on peut sécuriser la grange.

SHANE : Comment on s'y prend ?

RiCK : On trouvera un moyen, d'accord ?

SHANE : Comment tu veux sécuriser ce bordel ? Arrête, putain, je suis pas d'accord !

RICK : Shane ! Lori est enceinte ! (Shane se tait immédiatement, stupéfait.) On doit rester.

SHANE : Il faut qu'on ai nos flingues.

RICK : Non, pas besoin. Je vais trouver une solution. (Il se retourne, puis s'arrête.) Ca va aller ?

SHANE : Ouais. Lori va avoir un bébé, mon vieux. Je suis content pour toi.

RICK : Merci.

(Rick s'en va. Shane a du mal à rester en place après cette nouvelle.)


INT. JOUR

(Hershel retrouve Maggie dans la cuisine.)

HERSHEL : Salut, trésor. (Maggie reste silencieuse, tandis qu'Hershel se sert un café.) Carl s'en est sorti. Il n'a plus besoin de mon aide.

MAGGIE : Et donc, tu les vires.

HERSHEL : Rick cherchait à faire valoir ses arguments. Ce sera difficile, ils devront se montrer prudents. Mais Rick exagérait tout à l'heure. Son groupe est fort et soudé, ils se sont bien débrouillés seuls jusque là. Ils devront juste voyager un peu et trouver leur propre ferme. Il y en a partout, ils n'auront que l'embarras du choix.

MAGGIE : C'est faux. Toutes les fermes des environs sont incendiées ou remplies de rôdeurs.

HERSHEL : Des rôdeurs ? Alors, tu veux qu'on héberge tout ce petit monde éternellement ? Qu'est-ce qui me rend responsable de leur sort ?

MAGGIE : Je vous donne un commandement nouveau. Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé. C'est bien ce que tu me disais ? J'étais en colère pour Maman. Je t'en voulais d'avoir épousé Annette. J'avais quatorze ans et j'étais insupportable. Surtout avec toi. Je pensais qu'à fumer et à voler dans les magasins. Aimez-vous les uns les autres, c'est ce que tu m'as dis.

HERSHEL : Maggie... Les temps ont changé depuis.

MAGGIE : Non. C'es toi qui a changé.

HERSHEL : Oui, c'est vrai. Mais pas envers toi. Je t'aime. C'est pour ça que j'ai pris cette décision. Est-ce que ça a un rapport avec ce garçon asiatique ? Est-ce que tu veux que je-

MAGGIE : Non, je... Ce garçon s'appelle Glenn. Et Glenn m'a sauvé la vie hier, il a empêché une personne malade, comme tu dis, de me tuer. Tu trouves que j'exagère, moi aussi ? Les choses sont différentes de ce que tu crois, très différentes. Tu peux pas faire ça. Il s'agit pas de Glenn et moi, il s'agit pas de toi et moi, il s'agit de... de toi et de toi seul, de la personne que tu es, que tu veux devenir.

(Jimmy entre en trombe dans la maison, interrompant la conversation.)

JIMMY : Hershel ! Ca a recommencé.


EXT. JOUR

(Rick fait le point sur les recherches avec Andrea, tandis qu'Hershel vient les rejoindre.)

RICK : Ouais, ça veut aussi dire qu'elle a très bien pu aller par là, vers le sud. Et si elle a suivi cette direction, elle est peut-être sortie de la forêt, au niveau des champs qui sont là. Donc, on prend la 74, jusqu'à Ivy Road, on traverse la forêt à pied en restant toujours plein sud, jusqu'à atteindre Christopher. On fait deux kilomètres vers l'est et on revient par là.

HERSHEL : Rick ?

RICK : Oui ? On a sorti nos armes parce qu'on va chercher Sophia.

HERSHEL : Avant ça, j'aurais besoin de votre aide. Vous voulez bien venir avec moi ?

ANDREA : Je vous accompagne.

HERSHEL : C'est gentil, mais l'aide de Rick me suffira.

(Rick regarde Andrea.)

ANDREA : Je monte la garde devant la grange, en attendant que tu reviennes.

(Hershel fait signe à Rick de le suivre. Ils partent tous les deux.)

(Pendant ce temps, Shane va voir Lori, qui coupe des légumes.)

SHANE : Je croyais qu'il était mort.

LORI : Shane...

SHANE : Et, quand il est revenu, au moment où je l'ai vu, je me suis dis que j'aurais préféré qu'il le soit. Je- je me suis dis pas dit ça parce que je te voulais pour moi, mais parce que je savais que tôt ou tard, il finirait par y rester. Parce que tu vois... Rick est pas fait pour ce monde. Pas pour ce qu'il est devenu, non.

LORI : Tu te trompes. Tu te trompes !

SHANE : Alors dis-moi, combien de fois il t'a sauvé la vie ? Je veux juste savoir combien de fois c'est arrivé, parce que d'après mes calculs, je t'ai sauvé la vie à quatre reprises et ça vaut pour Carl aussi. Donc voilà, je te pose la question, combien de fois Rick t'a sauvé la vie ? Et me dit pas-

LORI : L'autre nuit, quand on s'est fait attaqué !

SHANE : Quoi ?! Non, non, non, non ! Erreur, non. Là aussi, c'était moi. Rick tu vois, il est arrivé après la bataille, à cause de sa mission suicide qui servait à rien. Ouais. Il nous a rejoint après coup. On n'aurait pas été dans cette situation, s'il nous avait pas laissés tous seuls. Il a mis les voiles parce qu'il croyait que c'était son devoir d'aller sauver un dealer. Et résultat, on a perdu Amy, on a perdu Jim, on a... Rick m'a tout dit.

LORI : Il t'a dit quoi ?

SHANE : Je sais pourquoi tu me l'as pas dis. C'est parce que tu sais qu'il est de moi.

LORI : Il est de Rick.

SHANE : Ok. Avant que Rick revienne, toi et moi on... On a passé un bout de temps ensemble. Il est de moi, tu le sais.

LORI : Tu te trompes.

SHANE : Allez, arrête...

LORI : Tu te trompes, je te dis. Je suis désolée, Shane, je suis vraiment désolée. Mais même s'il est de toi, ce ne sera pas le tien. Cet enfant ne sera jamais le tien et tu ne pourras rien faire pour changer ça.

SHANE : J'ai pas besoin.

(Il se relève et s'en va. En s'éloignant, il passe devant Carl.)

CARL : Hé, Shane ! Je peux te parler ?

(Shane s'arrête et s'approche de Carl.)

SHANE : Ca va ?

CARL : Ouais. Je sais que tu penses que Sophia est morte et qu'on devrait arrêter les recherches. Mais c'est une pure connerie !

SHANE : Hé ! Pas de gros mots, d'accord ?

CARL : Tant qu'on l'a pas retrouvée, on reste.

SHANE : Tu penses que c'est la meilleure chose à faire ?

CARL : Je le pense pas, j'en suis sûr.

SHANE : On reste, alors. Ca veut dire qu'on doit faire ce qu'il faut pour qu'on nous laisse rester, bonhomme. Hmm ?

CARL : Comme aider à la ferme ?

SHANE : Hmm-mm. (Lori les observe parler, de loin.) Comme aider à la ferme, si tu veux.

LORI : Carl ! Tu peux venir, une minute ?

SHANE : Va voir ce que veut ta maman, d'accord ? Allez. (Carl commence à s'éloigner.) Hé, Carl ! Je veux plus t'entendre parler comme ça.

(Shane marche d'un pas furieux vers le camping-car. Glenn est toujours perché sur le toit.)

GLENN : Quoi de neuf ?

(Shane ne répond pas.)


INT. JOUR

(Shane retourne le camping-car, à la recherche du sac d'armes, en vain.)

SHANE : Sale fils de pute !


EXT. JOUR

(Il sort du camping-car.)

SHANE : T'as vu par où il est parti ?

GLENN : Qui ?

SHANE : Joue pas au con avec moi, ok ?

GLENN : Quoi ?

SHANE : Dale ! Est-ce que tu sais où est Dale ?

GLENN : Non, il m'a demandé de lui apporter de l'eau et il a dit qu'il monterait la garde pour moi.

SHANE : Mais quand t'es revenu, il n'était plus là, hein ?

GLENN : Ouais. Tu crois qu'il va bien ?

SHANE : Oh, il va très bien.

GLENN : Pourquoi il s'est tiré, alors ?

SHANE : Pour que tu puisses pas me dire par où il est parti.

GLENN : Je pige que dalle.

SHANE : Ca c'est vrai, tu piges que dalle.

(Shane part à la recherche de Dale.)

(Dans la forêt, Rick suit Hershel et Jimmy.)

HERSHEL : Le lit de la rivière est couvert de vase. C'est comme de la colle, ça vous plaque au fond. C'est Lou Bush.

RICK : C'était un de vos amis ?

HERSHEL : Lou, c'est le diminutif de Louise. Elle a une ferme pas loin d'ici. Elle fait du maïs principalement, elle travaillait dans un bar le weekend. L'homme, je ne le connais pas, mais j'ai déjà vu ce bleu de travail. Je vois où il travaillait. Combien vous en avez tué ?

(Ils s'approchent de la rivière, où deux rôdeurs sont coincés.)

RICK : Trop pour tenir le compte.

HERSHEL : Vous êtes capable d'arrêter ? (Rick ne répond pas.) Ces gens qui sont là, vous voyez ? Ils ont simplement perdu l'esprit. Et il suffit de les faire revenir à la raison.

RICK : Attendez, me dites pas que vous parlez des rôdeurs ?

HERSHEL : Je me fiche de savoir si vous les considérez comme des êtres humains, ou pas. Si vous et votre groupe avez l'intention de rester ici, c'est comme ça que vous les traiterez. C'est ma ferme, c'est ma grange, c'est mes règles.

(Il donne une perche à collet à Rick, qui la prend.)

(Daryl emmène Carol en promenade.)

DARYL : Tu les vois ?

CAROL : Quoi ?

(Il lui montre un buisson où poussent des roses cherokee.)

DARYL : On la trouvera. Et heu... Désolé pour ce que je t'ai dis ce matin.

CAROL : Tu voulais partir à sa recherche. Pourquoi ? Ca fait un moment que je veux te poser la question.

DARYL : Parce que je pense qu'elle est toujours en vie. Et franchement, j'ai pas grand-chose d'autre à faire.

(Carol s'approche des fleurs et caresse l'un des pétales.)

CAROL : On la trouvera. Je le sais. Je le sens.

(Daryl sourit à moitié.)

(Le calme paisible du lac contraste avec l'agitation qui règne à la rivière, tandis que Rick aide Hershel et Jimmy à sortir les deux rôdeurs de leur piège de vase.)

JIMMY : Otis disait, il suffit de les sortir qu'à moitié, ils progressent tous seuls.

RICK : Combien de fois il a fait ça, Otis ?

HERSHEL : A chaque fois que l'un d'eux s'aventurait sur mes terres, il le conduisait dans la grange. On doit s'en charger, maintenant.

RICK : Et qu'est-ce qu'il se passera, quand il n'y aura plus de place ? (Rick glisse et tombe, suivi de Jimmy, qui lâche la perche.) La perche ! Tiens la perche ! Putain, c'est pas vrai !

HERSHEL : Jimmy ! Jimmy, c'est bon ! (C'est Rick qui tient désormais la perche.) Doucement ! Doucement, Rick ! Guidez-le, Jimmy va nous montrer le chemin. Tenez bon. Laissez-le venir vers vous. Vous êtes la carotte, pas le bâton.

RICK : Quoi ?!

HERSHEL : Vous avez entendu ? Guidez-le, c'est tout. Il va vous suivre.

RICK : Vous m'aviez dit qu'Otis faisait ça facilement ! C'est censé être facile, là ?

HERSHEL : Il y a des choses plus difficiles.

JIMMY : Ok, on va par là.

(Guidés par Jimmy, Hershel et Rick entraînent les rôdeurs dans le chemin du retour.)

(Du haut du camping-car, Glenn voit Maggie marchant sur le chemin de terre.)

GLENN : Maggie ! (Elle fait de son mieux pour l'ignorer.) Hé ! (Il descend pour la rejoindre.) Maggie ! Maggie ! Maggie, tu veux bien t'arrêter une seconde ?

MAGGIE : Tu leurs en as parlé. Ouais, seulement à Dale, d'accord ! Je croyais avoir été claire, c'était pas compliqué ! Je t'avais demandé un truc ! Un seul truc !

GLENN : Je pouvais pas me taire !

MAGGIE : Mon père va tous vous foutre dehors, maintenant, il me l'a dit !

GLENN : Non ! Rick va lui parler, il va arranger ça ! Ok ? Il fallait que je leurs dise !

MAGGIE : Non, il fallait pas, Glenn !

(Il la retient par le bras pour l'arrêter.)

GLENN : Si ! Il fallait ! J'ai parlé parce que je le voulais. (Il lui prend son panier des mains et le pose par terre.) Tu vois, j'avais oublié, ok ? J'avais oublié, ou j'y pensais plus, ou peut-être que je voulais arrêter d'y penser. Je les ai laissés me descendre dans ce puit, parce que je trouvais ça marrant ! C'était comme jouer à Portal ! Euh, c'est un jeu vidéo-

MAGGIE : Ouais, c'est un jeu vidéo, mais-

GLENN : Il y a eu ce rôdeur dans la pharmacie et je me suis rendu compte d'un truc. J'avais oublié que les rôdeurs étaient dangereux. J'en ai rien à cirer qu'ils soient morts, malades, ou je sais pas quoi, ils sont dangereux, point. Et après, je me suis rendu compte d'un autre truc. C'est que je veux pas que tu sois en danger quoiqu'il arrive. Alors, désolé d'avoir raconté le secret de ton père mais- mais j'en ai marre des secrets. Les secrets, on peut en crever. Et je préfère que tu sois furax après moi et vivante, que super sympa et morte. C'est pour ça que je leur ai tous dit.

(Il s'éloigne.)

MAGGIE : Hé ! Appât à rôdeur !

GLENN : M'appelles pas comme ça.

(Elle s'approche.)

MAGGIE : Ok, Glenn.

(Elle l'embrasse en souriant, il l'embrasse à son tour.)

(Pendant ce temps, Dale cherche une cachette pour les armes, mais il est rattrapé par Shane.)

SHANE : C'est une super planque ça, mon pote. Tu t'es dis qu'on allait jamais dans les marais ?

DALE : Tu ferais mieux d'utiliser tes talents de pisteur pour retrouver Sophia.

SHANE : Qu'est-ce que tu me dirais de me donner ce sac, hein ?

DALE : Il n'en est pas question.

SHANE : Mais si, Dale, allez. Qu'est-ce que tu veux faire d'autre ? Ou alors, tu te sers du fusil que t'as à l'épaule.

DALE : Quoi ? Tu veux me descendre comme Otis, c'est ça ? Et inventer une autre histoire ?

SHANE : Nan, mec. Parce qu'en regardant les choses avec un peu de recul... Ben t'es déjà plus ou moins mort, mon vieux. Alors, donne-moi les flingues, tout de suite.

DALE : Tu crois qu'on sera en sécurité avec ça ?

SHANE : Hm-mm. J'en suis même sûr.

DALE : Ecoute. Rick essaie de convaincre Hershel de-

SHANE : Ferme ta gueule. Donne le sac et ferme ta gueule.

(Dale pose le sac contre le tronc d'un arbre et met Shane en joug avec son fusil.)

DALE : Il faut que je te tire dessus ? Il faut que je te descende, c'est le seul moyen de t'arrêter ?

(Shane s'approche et laisse Dale coller le canon du fusil contre sa poitrine.)

SHANE : Hun hun, c'est le seul moyen de m'arrêter.

(Dale baisse son fusil.)

DALE : T'es vraiment dans ton élément ici, Shane, hein ?

SHANE : Comment ça, Dale ?

DALE : Le monde dans lequel on vit. Ce qu'il est devenu. T'es dans ton élément, ici. Et j'ai peut-être pas les qualités requises pour survivre longtemps, mais ça me convient.

SHANE : Hm-mm.

DALE : Parce qu'au moins je pourrais dire que quand le monde est devenu un gros tas de merde, je me suis pas laissé entraîner au fond avec lui.

(Dale prend le sac et le donne à Shane.)

SHANE : Si tu le dis.

(Shane s'en va, avec les armes.)


(Quelques personnes, dont Maggie, sont assis sur le perron de la maison.)

MAGGIE : Il te manque plus que des tongs et t'es paré pour aller à la plage. (Elle sourit, enlève le chapeau de la tête de Glenn.) Va chercher ta casquette, je vais te la nettoyer.

(Glenn se lève. Au même moment, T-Dog et Andrea les rejoignent.)

T-DOG : Tu sais ce qui se passe, toi ?

ANDREA : Ils sont où les autres ?

GLENN : Vous étiez pas avec Rick ?

ANDREA : Il était avec Hershel. On était censé partir il y a deux heures.

(Daryl et Carol arrivent à leur tour.)

DARYL : Je confirme. C'est quoi ce bordel ?

CAROL : Rick nous a dit qu'il s'absentait.

DARYL : Putaint, mais je suis le seul à prendre ça au sérieux, ou quoi ? On a une piste qui nous attend ! Ah, en voilà un. (Shane arrive avec le sac d'armes.) Qu'est-ce que tu fais avec tout ça ?

SHANE : T'es avec moi, ou pas ?

DARYL : Ouais.

(Daryl prend un fusil.)

SHANE : Il est temps d'agir en adulte. T'as déjà le tien, Andrea ?

ANDREA : Ouais. Où est Dale ?

SHANE : Il va pas tarder.

T-DOG : Je croyais qu'on avait pas le droit ?

SHANE : C'est plus qu'un droit, c'est un devoir. Bon, écoutez ! C'était très bien de se la couler douce et de profiter du soleil tant qu'on se croyait en sécurité mais maintenant, on sait qu'on l'est pas. (A Glenn.) Qu'est-ce que t'en penses, mon pote ? T'es prêt à protéger les tiens ? (Glenn hésite puis finit par prendre le fusil que lui tend Shane.) C'est bien. (A Maggie.) Tu peux tirer, toi ?

MAGGIE : Et toi, tu peux te calmer ? Si tu fais ça, si tu leurs donnes ces armes, mon père vous met à la porte ce soir !

CARL : On doit rester ici, Shane.

(Lori arrive en courant.)

LORI : Qu'est-ce qu'il se passe ?

SHANE : On va nulle part, c'est compris ? Bon, écoutez ! Hershel, il faut qu'il comprenne, ok ? Il aura pas le choix, de toutes façons. Et on doit retrouver Sophia, pas vrai ? (Il s'agenouille devant Carl.) Bon, je veux que tu prennes ça. Je veux que tu le prennes et je veux que tu protèges ta mère à n'importe quel prix. Tu sais t'en servir ? Prend ce revolver.

(Lori s'interpose.)

LORI : Rick a dit pas de flingues ! Qu'est-ce que tu nous fais, là ?! C'est pas à toi de prendre cette décision, pigé ?

T-DOG : Oh, merde !

(Le groupe regarde, stupéfait, Rick, Hershel et Jimmy arriver avec des rôdeurs.)

SHANE : C'est quoi, ça ? Hein ? C'est quoi, ça ?

GLENN : Shane, attend !

LORI : Attend !

(Ils lui courent après. Rick tente de contrôler son rôdeur tout en voyant les autres arriver à grande vitesse.)

HERSHEL : Plus que quelques mètres.

SHANE : Mais qu'est-ce que vous foutez, bordel ?!

RICK : Shane, du calme ! Recule !

HERSHEL : Pourquoi vos amis sont armés ?

SHANE : C'est une blaque, ou quoi ?! Vous voyez ? Vous voyez où ils en sont arrivés ?

HERSHEL : Je sais ce que je fais !

SHANE : Non, t'es à côté de la plaque !

RICK : Shane, laisse-nous finir, on parlera après !

SHANE : De quoi tu veux qu'on parle, Rick ? Ces choses sont pas malades ! Elles sont pas humaines ! Elles sont mortes ! J'ai pas de pitié pour elles, parce que tout ce qu'elles savent faire, c'est tuer ! Nom de Dieu, regardez-les ! C'est ces saloperies qui ont tué Amy ! C'est elles qui ont tué Otis ! Elles vont tous nous tuer si on les laisse faire !

RICK : Shane, la ferme !

(Ils sont désormais proches de la grange.)

SHANE : Hé, Hershel, j'ai une question à te poser. Est-ce qu'une personne vivante serait toujours debout après ça ?

(Shane tire trois fois sur le rôdeur tenu par Hershel.)

RICK : Non ! Arrête, putain !

SHANE : Elle a trois balles dans le bide ! Est-ce qu'une personne vivante peut encaisser un truc comme ça ?! Pourquoi elle continue à remuer ? (Il tire de nouveau.) C'était son coeur là, ses poumons ! Pourquoi elle continue à remuer ?

(Il tire encore trois fois.)

RICK : Shane, arrête, ça suffit !

SHANE : Ouais, t'as raison, vieux. Ca suffit, maintenant. (Il s'approche et tire dans la tête du rôdeur. Le rôdeur tombe, entraînant Hershel. Le groupe est choqué par l'attitude de Shane, en particulier les habitants de la ferme.) Ca suffit ! On n'a pas à risquer nos vies pour une petite fille qui est morte ! (Carol suffoque.) On n'a pas à vivre à côté d'une grange remplie de monstres qui veulent nous tuer ! Ca suffit ! Les choses ont changé, Rick, on ne vit plus dans le même monde qu'avant ! Alors, si vous voulez vivre, si voulez survivre, vous devez vous battre ! Vous devez vous battre pour exister tout de suite ! Maintenant !

(Shane coure à la grange.)

LORI : Rick !

RICK : Prenez la perche ! Hershel, prenez la perche, vite !

LORI : Rick !

RICK : Hershel ! (Hershel est à genoux, sous le choc.) Hershel, écoutez-moi, je vous en prie ! Venez, prenez-la ! Hershel ! Prenez-la ! (Shane défonce les cadenas de la porte.) Non, Shane ! Fais pas ça, mon frère ! Fais pas ça ! Je t'en prie !

(Shane n'écoute pas, il parvient à enlever le cadenas du haut.)

GLENN : Arrête, t'entends ?!

LORI : Rick !

RICK : Shane, je t'en supplie !

(Shane enlève la chaîne et tape sur la porte.)

SHANE : Venez !

RICK : Arrête, Shane ! L'ouvre pas, l'ouvre pas !

SHANE : Allez, sortez !

RICK : L'ouvre surtout pas, je t'en prie !

SHANE : Allez !

(Maggie soutient son père. Lori se met devant Carl.)

LORI : Reste derrière moi.

SHANE : Venez voir par là.

(La porte s'ouvre. Un rôdeur sort, suivi rapidement par d'autres. Shane tire le premier. Andrea, Daryl, T-Dog viennent le rejoindre.)

GLENN : Maggie...

MAGGIE : Ca va...

(Elle pleure mais acquiesce. Glenn se met aussi à tirer. Shane se retourne, tire sur le rôdeur toujours tenu par Rick.)

RICK : (à Lori et à Carl.) Restez là !

(La tuerie continue. Rick reste en arrière, tandis qu'Hershel, toujours soutenu par Maggie, regarde sans pouvoir rien faire. Le nettoyage semble terminé. Mais soudain, un râle venant de la grange se fait entendre. Une petite fille sort. C'est Sophia.)

CAROL : Oh mon Dieu ! Sophia ! Sophia ! (Elle coure vers sa fille, mais Daryl l'arrête.) Sophia ! Oh, Sophia !

(C'est au tour du groupe d'être choqué, tandis que Sophia avance dans leur direction.)

LORI : Regarde pas, Carl...

(C'est Rick qui cette fois, s'avance. Il tend son arme, puis tire. Sophia tombe. Cette fois, elle est morte. Le silence s'installe, seulement ponctué par les sanglots de Carol.)


Fin de l'épisode.

Kikavu ?

Au total, 134 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Kln16 
16.08.2018 vers 14h

Aloon33 
01.06.2018 vers 19h

JeNetflix 
12.05.2018 vers 12h

jujume80 
22.01.2018 vers 14h

Candyshy 
15.01.2018 vers 16h

melllou 
07.01.2018 vers 16h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Un coffret DVD de la saison 1 de The Hollow Crown à gagner avec L'Atelier d'Images et Hypnoweb !
Tirage au sort le 28/09 | Participation gratuite

Participe à notre concours de design en créant un calendrier de l'Avent sur le thème des séries TV !
Participez ! | Date limite : 13/10

Activité récente

Photo du mois
Hier à 14:43

Survivor
Hier à 11:18

Calendriers
02.09.2018

Vie de Quartier
17.08.2018

Sondage
01.08.2018

S09E01 9X01
15.09.2018

Les audiences
12.09.2018

S04E14 MM 54
12.09.2018

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E15 (inédit)
Dimanche 23 septembre à 21:00

Logo de la chaîne AMC

S04E16 (inédit)
Dimanche 30 septembre à 21:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E14 (inédit)
Dimanche 16 septembre à 21:00
1.87m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E13 (inédit)
Dimanche 9 septembre à 21:00
1.71m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E12 (inédit)
Dimanche 2 septembre à 21:00
1.52m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E11 (inédit)
Dimanche 26 août à 21:00
1.83m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E10 (inédit)
Dimanche 19 août à 21:00
1.86m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S04E09 (inédit)
Dimanche 12 août à 21:00
1.88m / 0.7% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
[FTWD] Diffusion US | 4.14 : MM 54

[FTWD] Diffusion US | 4.14 : MM 54
Intitulé, MM 54, l'épisode 4.14 de Fear The Walking Dead, sera diffusé ce dimanche soir à 21h sur...

[FTWD] Audiences 4.13 -

[FTWD] Audiences 4.13 - "Blackjack"
Dimanche dernier, Blackjack, l'épisode 13 de la saison 4 de FTWD était diffusé sur AMC. Il a réunit...

People's Choice Awards 2018 : 8 nominations pour TWD !

People's Choice Awards 2018 : 8 nominations pour TWD !
Les nominés des People's Choice Awards 2018 ont été dévoilées le 5 septembre avec au total, 43...

[FTWD] Diffusion US | 4.13 : Blackjack

[FTWD] Diffusion US | 4.13 : Blackjack
Intitulé, Blackjack, l'épisode 4.13 de Fear The Walking Dead, sera diffusé ce dimanche soir à 21h...

[TWD] Petit récap' des nouveaux personnages

[TWD] Petit récap' des nouveaux personnages
La saison 9 de The Walking Dead arrive bientôt et vous êtes un peu perdu avec tous les nouveaux...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

Emilie1905, Hier à 19:22

La manche 2 pour voter pour votre personnage historique préféré sur LOT vous attends

Sevnol, Hier à 19:58

Nouveau sondage sur le quartier Person of Interest ! N'hésitez pas à aller faire un petit tour Merci d'avance à tous les votants

Xanaphia, Hier à 21:02

Bande annonce, sondage, nouvelles séries, venez donc sur le quartier Marvel pour découvrir toutes les news !

stella, Hier à 21:34

Universal Pictures vient de dévoiler la date de sortie du film de Downton Abbey. A découvrir sur le quartier de la série!!

choup37, Aujourd'hui à 01:36

On connait le jour ET l'heure de diffusion de la saison 11 de Doctor Who sur Fr4! Toutes les infos sur le quartier

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site