VOTE | 471 fans

The Walking Dead
#206 : Secrets

Glenn découvre que Hershel retient prisonniers des zombies dans une grange, mais Maggie lui demande de garder le secret. Les tensions dans le groupe augmentent, notamment entre Shane et Dale.

*****

Captures de l'épisode

Popularité


4.67 - 6 votes

Titre VO
Secrets

Titre VF
Secrets

Première diffusion
20.11.2011

Première diffusion en France
25.12.2011

Vidéos

Inside TWD (VO)

Inside TWD (VO)

  

Photos promo

Shane (Jon Bernthal), Rick (Andrew Lincoln) et Andrea (Laurie Holden)

Shane (Jon Bernthal), Rick (Andrew Lincoln) et Andrea (Laurie Holden)

Dale (Jeffrey DeMunn) et Lori (Sarah Wayne Callies)

Dale (Jeffrey DeMunn) et Lori (Sarah Wayne Callies)

Zombie

Zombie

Rick

Rick

Glenn (Steven Yeun) et Maggie (Lauren Cohan)

Glenn (Steven Yeun) et Maggie (Lauren Cohan)

Jimmy (James Allen McCune)

Jimmy (James Allen McCune)

Jimmy

Jimmy

Shane et Rick

Shane et Rick

Diffusions

Logo de la chaîne NT1

France (inédit)
Vendredi 29.11.2013 à 22:30
0.42m / 2.2% (Part)

Logo de la chaîne AMC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 20.11.2011 à 00:00
6.08m

Plus de détails

Réalisation : David Boyd
Scénario :
Angela Kang

Durée de l'épisode : 43 minutes

Cast : 

  • Andrew Lincoln ... Rick Grimes
  • Jon Bernthal ... Shane Walsh
  • Sarah Wayne Callies ... Lori Grimes
  • Laurie Holden ... Andrea Harrison
  • Jeffrey DeMunn ... Dale Horvath
  • Steve Yeun ...  Glenn Rhee
  • Chandler Grims ... Carl Grimes
  • Norman Reedus ... Daryl Dixon
  • Melissa McBride ... Carol Peletier
  • Irone Singleton ... T-Dog
  • Lauren Cohan ... Maggie Greene
  • Emily Kinney ... Beth Greene
  • Scott Wilson ... Hersel Greene
  • Jane McNeill ... Patricia
  • James Allen McCune ... Jimmy

Carl nourrit des poussins dans la cour et demande à sa mère où se trouve la mère des poussins. Il devine qu'elle a été mangé. "Tout devient alimentaire pour quelque chose d'autre», pense t-il.

Pendant ce temps, Patricia pénètre dans le hangar d'abattage, où elle brise quelques poulets. Mais Patricia fait tomber des poulets à terre et les zombie se bousculent alors pour les dévorer.

A l'aide de jumelles Glenn regarde nerveusement vers la grange. Maggie arrive avec des pêches fraîches et lui reproche son manque de subtilité. «tu dois garder cela pour toi" mais Glenn doute...

Andrea apporte à Daryl un livre pendant qu'il récupère dans sa tente et s'excuse encore pour lui avoir tirer dessus. "tu as essayé de protéger le groupe," assure Daryl.

Glenn confronte Lori au sujet de sa grossesse en faisant valoir qu'elle a besoin de prendre soin d'elle-même et qu’elle doit absolument le dire à Rick. Lori insiste sur le fait que Glenn doit rester tranquille. Mais Glenn n’en peut plus de tous ces secrets qui pèsent sur lui !

Rick et Shane, quant à eux, planifie la recherche de la journée pour Sophia. La poupée que Daryl a trouvé était à proximité d'un lotissement. Shane propose à certains de les aider dans la pratique des armes à feu.

Shane se dirige vers Carl, qui lui révèle qu'il a un revolver caché dans sa ceinture. Rick et Lori grondent leurs fils, mais finalement décident qu'il devrait effectivement apprendre à tirer.

Finalement, Glenn avoue tout à Dale : «Il y a des marcheurs plein la grange et Lori est enceinte » !!!

Au tir à la cible, Andrea montre une certaine adresse.

Retour à la ferme, Dale parle avec Hershel dans les écuries. Il fait mine qu’il marchait près de la grange, et aurait entendu grogner. Dale agit ainsi afin de compromettre Hershel. Dale est stupéfait de l'entendre proclamer que les marcheurs dans la grange sont des gens au même titre qu’eux !! Dale affirme que ce sont des gens dangereux et certainement pas des innocents. « Ma femme et mon beau-fils sont dans cette grange » hurle Hershel !!!

Plus tard, pendant qu’Hershel répare une clôture, Lori le remercie pour son hospitalité. «Je suppose que vous allez reprendre la route bientôt," rétorque Hershel sèchement.

Au fond de la forêt, Andrea tente de tirer sur une cible en mouvement, mais rate. Shane la pousse à contrôler ses émotions, et vient lui hurler à son oreille en faisant des allusions à sa sœur Amy ! Furieuse, Andrea échoue et se retire.

Pendant ce temps, Lori rapporte à Rick sa conversation avec Hershel.

Shane finit par s’excuser auprès d’Andrea pour avoir évoquer Amy. Elle accepte alors d'aller avec lui pour tenter de retrouver Sophia.

Pendant ce temps, Dale laisse entendre qu'il sait pour la grossesse de Lori. Elle lui confie ses craintes de porter un bébé dans un monde aussi abominable. Dale lui assure qu'ils peuvent trouver de la joie à cet événement, un regain d’espoir aussi et la force dans l'autre, mais quand Lori lui demande s'il croit que le bébé se développera jusqu’à la vieillesse et mourir heureux, il ne peut évidemment pas lui répondre.

Par la suite, Lori avoue à Glenn qu'elle a encore besoin d'aide et lui demande de courir à la pharmacie.

Maggie et Glenn se retrouvent à nouveau en ville. Elle bouillonne car elle sait qu’il a tout répété à Dale sur les marcheurs, mais quand Glenn lui demande si elle croit que son père a raison sur eux, elle ne peut pas répondre.

A l'intérieur de la pharmacie, Maggie est contrarié que Glenn ne lui révèle rien sur le secret avec Lori. Que sont-ils venus chercher ici ? Puis Glen, finit par craquer et lui demande de chercher avec lui. Maggie trouve alors des pilules… mais est soudainement saisi par un zombie. Elle se met à hurler, prisonnière dans un coin et incapable de s’échapper. Glenn décapite le promeneur, puis lui défonce la tête à coup de machette.

Retour à la ferme, encore bouleversé par cette attaque, Maggie affronte Lori. «Voici vos pilules abortives», dit-elle sèchement !

Puis, elle se révèle à Glenn sa pensée à son sujet : « Pour un gars intelligent, tu es vraiment stupide», lui dit Maggie. Tu leur sers juste d’appât ou de garçon de courses » !

Shane et Andrea, quant à eux, fouillent une maison dans laquelle Sophia aurait pu se cacher. Dans le garage, ils trouvent des piles de corps brûlés. Puis un zombie apparaît… à la porte du garage. Andrea et Shane courent à l'extérieur et constatent qu’ ils sont littéralement cernés !!!

Shane commence à viser un marcheur.. pendant qu’Andrea a du mal à en frapper un. Un marcheur s’approche dangereusement d’elle et Shane refuse de l’aider. À la dernière minute, elle parvient à se contrôler et lui tire une balle dans la tête, puis avec une confiance retrouvée prend facilement le pli avec les autres. Elle y prend même un certain plaisir.

Dans sa tente, Lori s'excuse pour avoir mis Glenn en danger. Glenn demande si les pilules du lendemain vont fonctionner. «Je ne sais même pas si je veux qu'elles fonctionnent", admet-elle. Il lui remet alors des vitamines prénatales - "juste au cas où" - et lui conseille d'en parler avec Rick.

En revenant de leur patrouille, Andrea saisit l’entrejambe de Shane. Il arrête la voiture et ont des rapports sexuels assez directs. Puis, ils prennent le chemin du retour vers la ferme.

De retour dans sa tente, Lori avale la pilule du lendemain, mais soudain s'élance dans le champ derrière en courant et se force à vomir… Finalement, elle a pris sa décision ! Elle souhaite garder ce bébé.

Dale s’en prend à Shane quand celui-ci réapparait avec Andréa. Quand Shane demande s’il est fou au sujet de son obsession sur Andrea, Dale lui répond qu'il sait que quelque chose s'est passé avec Otis, et qu’il a vu Shane une fois diriger son fusil sur Rick à Atlanta. "Je sais quel genre d'homme vous êtes," insiste Dale, le regard effrayé.

Rick est mon meilleur ami dit Shane. Si vous pensez que je peux tirer sur lui alors que pensez-vous que je ferais à un mec que je n'aime même pas quand il commence à lancer des accusations sur mon dos ?

Dans leur tente, Rick trouve les pilules et s’empresse de rejoindre sa femme. Furieux contre elle, il se demande comment a t-elle pu confier à Glenn son état au lieu de lui en parler !!?

"Je ne peux pas vivre comme ça plus longtemps», crie Rick. "Y a t-il autre chose que je devrais connaître?" Lori se calme et finit par lui révéler un secret bien plus lourd… "Shane et moi » commence Lori…

« Je sais » répond Rick. "Vous pensiez que j'étais mort, non?". Lori hoche la tête en pleurant.

EXT. JOUR

(Lori et Carl nourrissent les poussins.)

CARL : Arrête de t'inquiéter.

LORI : C'est mon boulot.

CARL : Non, ton boulot, c'est femme au foyer.

(Lori lui lance des graines.)

LORI : Tiens, gros malin ! Il est où mon foyer ? Femme au foyer....

(Lori jette un oeil à Patricia qui est entrée dans le poulailler.)

CARL : Ils ont perdu leur mère.

LORI : Elle est peut-être ailleurs.

CARL : Ou elle s'est fait manger. On finit toujours dans l'estomac d'un autre.

(Lori le regarde, médusée. Dans le même temps, Patricia sort du poulailler.)


INT. JOUR

(Patricia entre dans l'établi, jette un oeil à Lori et Carl. Aussi discrètement que possible, elle casse une patte à la poule qu'elle a attrapé et la met dans un sac de patates, tout comme d'autres volailles.)


EXT. JOUR

(Patrica met le sac dans une brouette et se dirige vers la grange. Sur le chemin, elle voit le cheval fuyard emprunté par Daryl revenir à la ferme en courant.)


INT. JOUR

(Dans la grange, Patrica lâche les volailles au rez-de-chaussée où les rôdeurs se jettent dessus, affamés.)


THE WALKING DEAD


EXT. JOUR

(Glenn surveille la grange avec des jumelles. Maggie passe par là avec un panier.)

MAGGIE : Tu veux bien être encore moins discret ? Tiens, bon appétit.

(Elle pose le panier sur le sol.)

GLENN : Tu veux acheter mon silence en me donnant des fruits ?!

MAGGIE : Bien sûr que non. Il y a aussi du boeuf séché.

GLENN : Tu peux me dire pourquoi ton père cache tout un groupe de rôdeurs dans sa grange ? C'est flippant !

MAGGIE : Shhh !

GLENN : T'en as conscience, non ?

MAGGIE : Shhh ! Je te demande juste de me faire confiance.

GLENN : Mais, je sais pas mentir, j'ai toujours été un pigeon au poker ! Pour mentir, je suis largué !

MAGGIE : Faut que tu gardes cette histoire pour toi, quoiqu'il arrive ! Tu comprends ? Je t'en prie.

(Elle s'en va. Glenn va distribuer les fruits à qui veut. Il va d'abord voir Dale et T-Dog.)

GLENN : Dale, j'ai des pêches pour toi.

DALE : Ah ! Merci.

(Andrea sort du camping-car.)

GLENN : Salut !

ANDREA : Salut !

T-DOG : Quoi de neuf ?

GLENN : RIen. Rien du tout. Pourquoi ?

(Dale et T-Dog sont surpris par son ton défensif. Glenn préfère s'éclipser pour ne pas faire de bêtises.)


INT. JOUR

(Daryl se repose sous une tente. Andrea vient le voir.)

ANDREA : Salut ! (Elle lui donne un livre.) C'est pas génial, mais...

DARYL : Quoi ? Y'a pas de dessins ?

ANDREA : Je suis vraiment désolée. Je me sens hyper mal.

DARYL : Ouais, ben t'es pas la seule.

ANDREA : Je m'attends pas à ce que tu me pardonnes mais, si je peux faire quoique ce soit pour t'aider...

DARYL : T'essayais de protéger le groupe. Je t'en veux pas. (Andrea sourit et s'apprête à sortir.) Mais, hé ! Si jamais tu me refais ce coup, prie pour que je meurs.

(Andrea sourit à nouveau et s'en va.)


EXT. JOUR

(Glenn, très nerveux, croise Lori.)

GLENN : Qu'est-ce qu'il a dit, Rick ? (Lori ne répond pas.) Tu lui en as pas parlé ? Ok... Il faut que tu le fasses ! T'es enceinte ! (Lori lui lance un regard noir. Glenn fait de son mieux pour parler bas.) T'as besoin de vitamines, de médicaments, de coussins moelleux ! (Il attrape le boeuf séché et le tend à Lori.) Tu peux prendre ma part.

LORI : Je veux pas que tu te prives pour moi, d'accord ? Mange.

GLENN : Il faut que tu te nourrisses ! T'es trop maigre ! Si tu veux pas laisser Rick s'occuper de toi, il va bien falloir que quelqu'un d'autre le fasse. (Lori ne répond toujours pas.) Lori ! C'est ta santé qui est en jeu ! (Lori sourit.) Je vais faire un autre raid en ville. Dis-moi ce que tu veux.

LORI : Je veux que tu arrêtes d'en parler à tout bout de champs. D'accord ? S'il te plait.

(Shane siffle, interrompant la discussion.)

SHANE : Glenn ! Parait que t'as des pêches ?

(Glenn abandonne et prend son panier pour rejoindre Rick, Shane et Jimmy, appuyés sur le capot pour analyser la carte.)

RICK : La rivière coule vers le sud et passe devant la ferme que Daryl a trouvé. Peut-être que Sophia a laissé tomber sa poupée là et que le courant l'a ramenée en aval.

SHANE : Alors, quoi ? Tu crois qu'elle a pris cette route là et qu'elle est allée au nord ?

RICK : Ouais. (A Jimmy.) Y'a quoi par là-bas ?

JIMMY : Y'a un grand lotissement, construit y'a, peut-être, dix ans de ça.

RICK : (à Shane) Va faire un tour là-bas après l'entraînement au tir. Je reviendrai ici pour garder la boutique, mais prends quelqu'un avec toi. Après ce qu'il s'est passé avec Daryl, je veux voir personne partir d'ici tout seul. On reste en binome.

SHANE : T'as un coéquipier à me conseiller ?

(Glenn arrive avec son panier.)

RICK : Prends celui qui se débrouillera le mieux à l'entrainement.

(Ils se servent dans le panier.)

JIMMY : Merci.

(Glenn reste autour, sans dire un mot et un regard à Lori le dissuade de parler.)

SHANE : Je crois que c'est mes jumelles.

GLENN : Ouais... Ah, ouais... (Il donne les jumelles à Shane, puis récupère son panier. ) Allez, salut !

(Il file aussi vite que possible. Shane et Rick se regardent, amusés par son attitude. Beth et Patricia s'approchent.)

BETH : On voudrait s'entrainer au tir avec vous, aujourd'hui.

RICK : Hershel a été très clair. Interdiction de vous impliquer dans nos activités sans son accord.

BETH : Il était pas trop pour, mais c'est bon, il veut bien.

PATRICIA : Otis était le seul à s'y connaitre en armes. Maintenant qu'il est plus là, on doit apprendre à se défendre. C'est ce qui a convaincu son père.

RICK : Le prenez pas mal, mais je lui demanderai directement.

(Shane repère Carl, adossé contre le camping-car, seul.)

SHANE : Hé ! Joli chapeau, bonhomme ! Comment ça va ?

CARL : Moi aussi je veux m'entrainer au tir. Tu peux m'apprendre ?

(Shane rit.)

SHANE : Mon pote, ça, c'est à tes parents de voir.

CARL : Tu peux leur en parler ? Ils t'écouteront, toi.

SHANE : On verra. Ok ? (Carl acquiesce puis s'apprête à partir.) Hé ! (Carl s'arrête.) Fais-moi voir ce que t'as là.

(Carl, contraint, sort un pistolet de sa ceinture. Shane est en colère. Il prévient aussitôt Rick et Lori. Lori confisque le flingue immédiatement.)

LORI : Comment une chose pareille a pu arriver ?

DALE : Ben, c'est ma faute. Je l'ai laissé entrer dans le camping-car. Il m'a dit qu'il voulait un talkie-walkie et que c'était vous qui l'aviez envoyé en chercher un.

LORI : Alors, en plus d'avoir volé un flingue, il a menti ?! Pourquoi il a fait ça ?

SHANE : Il veut savoir comment on s'en sert. Il m'a demandé de lui apprendre à tirer. Je-je sais que c'est pas mes oignons, mais je serais heureux de le faire. Voilà. C'est à vous de voir.

LORI : Pour moi, c'est vite vu. Ca me dit rien. (Rick ne répond pas. Il semble réfléchir à cette idée.) Tu vas pas me faire croire que je suis la seule personne raisonnable ici, Rick ?

RICK : Je comprends ce que tu ressens, moi aussi ça m'inquiète. Mais-

LORI : Il n'y a pas de mais. Il s'est fait tirer dessus ! Il vient juste de se remettre d'une blessure au ventre et il veut un flingue !

RICK : Mieux vaut ça qu'avoir peur d'eux. C'est pas pour rien qu'on a des armes. Va bien falloir qu'il apprenne à s'en servir sans se blesser.

LORI : Je veux pas que mon fils se trimballe avec un flingue.

RICK : Qu'est-ce que tu proposes d'autre ? Tu peux pas le laisser aller et venir sans protection !

LORI : Tant qu'il reste ici, il est protégé. (Rick soupire.) Ecoute, tes arguments sont parfaitement logiques, mais je ne suis pas rassurée. Je veux dire, j'étais déjà pas rassurée quand je l'ai vu partir avec toi dans la forêt et j'aurais dû suivre mon intuition et l'en empêcher.

RICK : Carl grandit, Lori, et c'est normal. On doit le traiter comme un adulte, que tu le veuilles ou non, c'est plus un enfant.

LORI : Ca reste à prouver ! (Assez fort pour que Carl reçoive le message.) Il est encore trop jeune pour manier une arme !

CARL : Je jouerai pas avec, Maman. Je sais que c'est pas un jouet. Je suis désolé d'avoir menti, mais je veux retrouver Sophia. Je veux défendre le camp. Et je peux pas le faire sans arme.

RICK : Shane est le meilleur instructeur que je connaisse. Je l'ai vu entrainer des plus jeunes que Carl.

(Ils attendent le verdict de Lori. Elle se dirige vers Carl et lui prend le visage entre les mains.)

LORI : Tu vas t'entrainer sérieusement et te comporter de façon responsable. Et si jamais quelqu'un, n'importe qui, vient me dire que tu ne fais pas ce qu'on attend de toi...

RICK : Il sera à la hauteur.

CARL : Ouais.

(Lori lui prend le visage entre les mains une dernière fois et donne ainsi son consentement.)

(Rick donne les derniers conseils à son fils, avant l'entraînement.)

RICK : Et surtout, écoute toujours ce que dit Shane.

CARL : Ok, Papa.

RICK : C'est compris ? Sois prudent.

CARL : Ok.

SHANE : (à Glenn.) Tu viens ?

GLENN : Je dois aider Dale à nettoyer les bougies du camping-car. Il veut m'apprendre un peu de mécanique, il vaut mieux que j'aille le chercher.

DALE : Tu m'as trouvé. (A Shane.) Il apprend en un rien de temps. (Shane secoue la tête. Les voitures démarrent.) Les bougies, hein ? Tu veux bien me dire ce qu'il se passe ?

GLENN : T'es vieux, euh, tu-tu... Tu sais des trucs. Alors... Qu'est-ce que tu ferais si quelqu'un te disait quelque chose... qu'il faudrait dire à quelqu'un d'autre-

DALE : Arrête ton petit manège. Crache le morceau.

GLENN : Y'a... Y'a des rôdeurs dans la grange et Lori est enceinte.

(Dale est stupéfait.)


(Pendant ce temps, les membres du groupe, ainsi que quelques habitants de la ferme s'entraînent sous les yeux de Shane, Rick et T-Dog.)

T-DOG : (à Jimmy.) Hé, bonhomme ! Arrête de te la jouer caïd.

(Jimmy se recentre et touche sa cible. Shane tape sur l'épaule de T-Dog.)

SHANE : Beau boulot. (Il va voir Andrea.) Te décourage pas. Tu finiras par toucher ta cible.

ANDREA : Et qui te dit que je ne l'ai pas touché, ma cible ?

(Shane, avec ses jumelles, remarque qu'Andrea a touché le centre du "o" de "No trespassing" sur la pancarte. Shane et Rick se montrent tous deux impressionnés.)

SHANE : Essaie celui-là. Il est plus lourd, donc plus stable et il a deux fois plus de balles.

(Andrea vise la boîte de conserve et la touche du premier coup.)

SHANE : Je crois qu'elle a pris le coup de main.

RICK : Je crois qu'elle est prête à passer au niveau supérieur. (A Andrea.) Ca vaudrait le coup que tu continues quand les autres seront rentrés au camp.

ANDREA : Ouais, ça me va.

SHANE : Alors ? Les sensations ?

ANDREA : Il est lourd, j'aime bien. Alors, t'as décidé de rester avec nous ? Quelque chose t'a fait changer d'avis ?

(Shane regarde alors Rick et Carl. Carl tire et touche sa cible.)

CARL : Je l'ai eu !

RICK : Ca, c'est un joli tir.

(Shane regarde Lori, venue surveiller son fils.)


(A la ferme, Dale va voir Hershel dans l'écurie. Hershel examine le corps de sa jument.)

DALE : Nelly la nerveuse ? Elle a retrouvé le chemin de la maison ?

HERSHEL : Je l'ai trouvé dans l'étable, ce matin.

(Dale s'approche et donne un peu de foin à Nelly.)

DALE : J'adore vos terres, elles sont magnifiques. J'ai fais une longue promenade, ce matin. Je suis allé jusqu'à la grange. (Hershel lui jette un regard mais préfère continuer à ignorer ses remarques.) J'ai entendu les grognements.

HERSHEL : C'est bien dommage.

DALE : Oh, je suis sûr que vous avez de très bonnes raisons de garder tout ça secret.

HERSHEL : J'ai vu beaucoup de choses à la télé avant qu'elle soit coupée. J'ai vu la peur irrationnelle des gens, les atrocités qu'ils ont commises. Comme ce que vous avez fait dans mon puit.

DALE : Nous avons abattu un rôdeur.

HERSHEL : Vous avez tué un être humain.

DALE : Si vous avez regardé les mêmes choses que moi à la télé, vous avez vu les rôdeurs s'attaquer aux personnes. Les tuer. Ils sont dangereux.

HERSHEL : Comme le sont les paranoïaques et les schizophrènes. On ne tue pas les gens malades, on les soigne.

DALE : Sauf votre respect, Hershel, vous êtes coupés du monde extérieur ici. J'ai vu des personnes auxquelles je tenais énormément mourir et revenir à la vie. Et en aucun cas ce n'était des êtres humains.

HERSHEL : Ma femme et mon beau-fils sont dans cette grange. Ce sont des êtres humains.

DALE : Excusez-moi. Laissez-moi vous aider. J'en parlerai à Rick. C'est quelqu'un de bien. On peut rendre cette grange plus sûre, mettre tout le monde hors de danger.

HERSHEL : La grange est sûre. Ne parlez de ça à personne, si vous voulez vraiment m'aider. Rick est un homme de principe, mais est-ce le cas de tous les membres de votre groupe ?


(Un peu plus tard, tandis que Hershel répare une clôture, Lori vient le voir.)

LORI : Bonjour !

HERSHEL : J'espère que votre fils s'est bien comporté.

(Elle regarde Carl rire avec T-Dog et quelqu'un d'autre.)

LORI : Pas si mal, à vrai dire.

HERSHEL : Estimez-vous heureuse de ne pas avoir de fille. C'est autrement plus compliqué que ces histoires de tir au pistolet.

LORI : Carl a encore la chance de vivre grâce à vous. Je vous suis éternellement reconnaissante, pour ce que vous avez fait et pour votre hospitalité. On l'oubliera jamais.

HERSHEL : C'est gentil de votre part. Mais maintenant que Carl va mieux, j'imagine que vous reprendrez la route bientôt. Fort Benning, j'ai entendu dire ?

(Lori comprend le message et préfère partir, coite.)


(Andrea s'entraîne sur une souche d'arbre qui se balance au bout d'une corde. Mais pour l'instant, elle ne parvient pas à toucher sa cible.)

SHANE : Pas une dedans.

ANDREA : Elle est trop petite, je peux pas l'atteindre.

SHANE : Ah, c'est des conneries ! Y'a une demie-heure, t'arrivais à tirer dans le mille à plus de sept mètres.

ANDREA : Elle bougeait pas, c'était pas pareil.

SHANE : Tu crois que les rôdeurs vont arrêter de bouger pour toi ? Recharge et concentre-toi, allez ! (Il pousse la souche pour qu'elle se balance de nouveau et vient se mettre derrière Andrea. Elle tire.) Oh, je t'ai foutu en rogne ? Allez, ma grande ! T'as des rôdeurs partout autour de toi, ils sont dans la forêt, ils sont dans le camping-car ! Il va te falloir autre chose qu'un putain de-

ANDREA : Arrête de me foutre la pression !

SHANE : Tu te laisses guider par tes émotions ! Il faut que tu t'en débarrasses. Oublie tout, ta colère, ta peur, ta culpabilité, fais le ménage !

ANDREA : D'accord, parce que t'es calme là, toi ?

(Shane tire et atteint la souche directement.)

SHANE : Tu vois ? Je peux être en rogne, je peux même en avoir rien à battre mais j'atteindrais ma cible, alors que toi... Putain, tu tires vraiment comme une gonzesse ! Tu restes plantée là, avec ton flingue à bout de bras, pointe-le comme si c'était ton doigt, arrête de réfléchir ! Je te parle de réflexe là, de mémoire musculaire ! Allez, tire sur ce fils de pute ! Il fonce sur toi ! Il est à trois mètres ! Il est à deux mètres ! Il est juste là, c'est le rôdeur qui a tué Amy ! Allez, descend ce fils de pute ! Descend-le !

(Andrea a tenté, mais en entendant le nom d'Amy et la rage dans la voix de Shane, elle préfère arrêter la séance et s'en aller.)


(Lori vient voir Rick, occupé à ranger les armes après l'entraînement.)

LORI : Hershel veut qu'on s'en aille ? (Le regard de Rick lui donne la réponse.) Est-ce que quelqu'un d'autre est au courant ?

RICK : Pas encore.

LORI : Et tu comptais me le dire ?

RICK : Evidemment.

LORI : Quand ? Tu le sais depuis longtemps ?

RICK : Non, écoute, c'est rien, rassure-toi.

LORI : Comment veux-tu que je sois rassurée ? En restant ici, on a un abri, de la nourriture, de l'eau et même un médecin !

RICK : J'ai discuté avec Hershel. C'est pas encore gravé dans le marbre.

LORI : Pour lui, ça l'est. Il faut qu'on règle cette affaire, d'accord ? Les autres s'habituent à vivre ici. Ils vont être anéantis !

RICK : Je suis au courant, je fais tout pour le convaincre !

LORI : Peut-être que je peux lui parler et plaider notre cause !

RICK : Non ! C'est une situation délicate. Pour l'instant, le mieux c'est de laisser Hershel respirer. Me regarde pas comme ça.

LORI : Comme quoi ?

RICK : Comme si t'avais peur, que tu me faisais pas confiance. Avec quelqu'un d'autre, je pourrais l'encaisser, mais pas avec toi.

LORI : J'arrive pas à croire que t'ais pu me cacher un truc comme ça. Carl est à peine remis sur pied, Sophia a disparu, Daryl et T-Dog sont dans un sale état, on peut pas partir dans ces conditions !

RICK : Ca me plairait pas non plus, mais si on doit reprendre la route, je te jure que je ferais tout mon possible pour vous protéger, toi et Carl. On s'en sortira tous les trois, fais-moi confiance ! Tu verras.

LORI : D'accord.


(Andrea marche seule sur la route. Shane la rattrape en voiture et ralentit à sa hauteur.)

SHANE : Allez, monte avec moi, je te dépose.

ANDREA : Je m'en sortirai très bien à pied.

(Elle accèlère. Il fait de même et se met en travers de son chemin. Il sort de la voiture, mais Andrea ne s'arrête pas et contourne le véhicule.)

SHANE : Ecoute, j'essaie juste de te mettre en condition, de te donner... De te donner une idée de ce que ça fait quand ça te tombe sur la gueule.

ANDREA : C'est censé être des excuses ?

SHANE : J'ai clairement dépassé les bornes en mêlant Amy à tout ça. Alors, ouais, je te fais mes excuses.

ANDREA : Tu sais que t'es vraiment un con, des fois ?

SHANE : Ouais, je te l'accorde. Je vais te dire, j'ai une piste pour retrouver Sophia. Je vais y jeter un oeil. Pourquoi tu viendrais pas avec moi ? Un peu de renfort, ce serait pas mal. (Andrea finit par accepter.) Viens.


(Dale fait cuire de la viande. Il en dépose une tranche dans une assiette tendue par Carol. Puis, il voit Lori s'éloigner tandis qu'elle se couvre la bouche et le nez pour échapper à l'odeur de cuisson. Il va la voir.)

DALE : Ma femme a été enceinte, une fois. Elle a fait une fausse couche et on a jamais réessayé après ça.

LORI : Je suis vraiment désolée.

DALE : Ce dont je me souviens le mieux, c'est qu'elle avait toujours des nausées à la moindre odeur de viande cuite. Et pourtant, elle aimait ça la viande. Mais avec la grossesse... Imagine Thanksgiving et la dinde qui va avec. Elle pouvait plus entrer dans la maison pendant, au moins deux jours, le temps que l'odeur se dissipe, pauvre petite.

LORI : C'est Glenn qui te l'a dis ?

DALE : Qu'est-ce que t'espérais ? Il est trop honnête, ce garçon.

LORI : J'ai rien dis à Rick. Je peux pas.

DALE : Est-ce que c'est à cause de Shane ?

LORI : Ca se voyait tant que ça ?!

DALE : Oh, non ! Non, je pense que personne n'est au courant. J'en savais rien, enfin, j'étais pas sûr.

LORI : Je croyais que mon mari était mort. Et j'ai eu l'impression de disparaître avec lui. Je voulais ressentir quelque chose, n'importe quoi. Et maintenant, je m'en veux de l'avoir fait.

DALE : Et pour le bébé ?

LORI : Il est de Rick. Tout le reste n'a aucune importance.

DALE : Où est le problème, alors ?

LORI : J'ai pu tenir jusqu'ici grâce à mes souvenirs. Tous les souvenirs de la vie que j'avais avant. Et... et heureusement pour moi, j'ai de quoi faire ! J'arrive toujours à me rappeler ce qu'est le bonheur. Mais je crois que Carl aura bientôt plus de souvenirs auxquels s'accrocher et ce bébé... Ce bébé n'aura pas un seul bon souvenir, juste la peur et la douleur.

DALE : Tu n'as pas le droit de raisonner comme ça. On peut encore le trouver ce bonheur ! Et on peut toujours se donner du courage, les uns les autres !

LORI : Tu crois vraiment que ce bébé a une chance ? Qu'il pourra grandir et avoir une belle vie ? Regarde-moi dans les yeux et dis-moi... Dis-moi que mon bébé pourra vivre aussi longtemps que toi et mourir paisiblement. Dis-le moi. Dis-moi que c'est ce que tu crois.

(Dale ne répond pas. Lori se lève et s'en va.)

(Glenn est en train de couper du bois quand Lori vient le voir.)

GLENN : Je suis désolé ! J'ai pas réussi à - ça m'a échappé- enfin, c'est Dale-

LORI : C'est pas grave. J'aurais jamais dû te mettre dans cette situation. J'ai réfléchi à notre conversation. Tu me disais que j'avais besoin d'aide et... T'as raison, j'en ai besoin.

GLENN : Tout ce que tu veux, ouais.

LORI : Si t'es toujours prêt à faire un raid en ville pour moi...

GLENN : Je suis ton homme.

LORI : Merci.

(Elle le prend dans ses bras.)

GLENN : Pas de soucis. C'est vraiment pas grand-chose.

LORI : Merci.

(Elle s'éloigne.)

(De nouveau à cheval, Glenn est en route pour la ville, en compagnie de Maggie.)

GLENN : T'étais pas obligée de venir. Tu pouvais me détester à distance. (Maggie reste silencieuse.) S'il te plait, dis quelque chose. (Toujours aucune réponse.) Maggie-

MAGGIE : Je croyais pouvoir te faire confiance, mais tu m'as trahie ! Et maintenant, mon père m'en veut à mort ! A ton tour.

GLENN : Alors, ton père pense qu'ils sont malades ? Tu penses comme lui ? Même après ce que t'as vu au puit ?

MAGGIE : Je suis pas sûre de ce que j'ai vu au puit.

GLENN : T'as vu la même chose que moi. Si t'avais vu ce qui s'est passé à Atlanta, t'aurais pas une grange remplie de rôdeurs !

(Ils arrivent devant la pharmacie et attachent les chevaux à l'entrée.)

MAGGIE : J'aimerai bien que t'arrêtes de les appeler comme ça !

GLENN : Et toi, comment tu les appelles ?

MAGGIE : Maman. Shawn. Monsieur et Madame Fisher. Lacey Duncan.


INT. JOUR

(Ils entrent dans la pharmacie.)

MAGGIE : Elle veut quoi, cette fois ?

GLENN : Je peux pas te le dire.

MAGGIE : Alors, quand l'un d'eux te demande de la fermer-

(Il lui tend la liste de Lori.)

GLENN : C'est bon, t'es contente ? Aide-moi à trouver ça, s'il te plait.

(Elle regarde la liste, puis Glenn et part en quête des demandes de Lori.)

MAGGIE : Génial, de mieux en mieux. (Glenn ne cherche pas à la rattraper. De son côté, il attrape ce qu'il pense être utile. Tandis qu'elle cherche les flacons de la liste, un rôdeur l'attrape. Elle crie et se débat.) Non ! Glenn ! Glenn, au secours !

GLENN : Maggie !

MAGGIE : Au secours ! Viens m'aider ! Glenn !

(Glenn coure, attrape une étagère et frappe le rôdeur, qu'il manque de décapiter. Maggie est au bord de la crise de panique.)

GLENN : Il t'a attrapé, il t'a mordu ?

(En pleurs, elle se jette dans ses bras.)

MAGGIE : Glenn !

(Le rôdeur s'est relevé. Glenn se retourne à temps et le frappe à plusieurs reprises à coup de machète. Il finit par avoir raison de lui et revient auprès de Maggie qu'il reprend dans ses bras.)


EXT. JOUR

(Andrea et Shane arrivent dans le quartier résidentiel de la ville. Ils sortent de la voiture et se mettent à traverser les rues.)

SHANE : On va devoir chercher maison par maison. On va commencer par le fond, puis revenir petit à petit.

ANDREA : Si Sophia est allée aussi loin, c'est une sacrée débrouillarde. Pas vrai ?

(Maggie et Glenn reviennent à la ferme. C'est d'un pas furieux que Maggie se dirige vers Lori.)

MAGGIE : Hé ! On a trouvé vos trucs !

(Lori se retourne, un peu surprise.)

GLENN : Maggie, attend s'il te plait !

LORI : Venez dans la tente.

MAGGIE : Pourquoi ? On a rien à cacher ! Voilà votre livraison spéciale ! (Elle dépose les flacons d'un geste furieux devant Lori qui ne sait comment réagir.) On a votre après-shampoing, votre lotion pour la peau, votre petit magazine télé !

LORI : Maggie...

MAGGIE : La prochaine fois que vous voudrez quelque chose, démerdez-vous ! On n'est pas vos larbins, compris ?!

LORI : Maggie, je...

(Maggie lui jette une boîte de pilules.)

MAGGIE : Et voilà vos pilules du lendemain !

(Elle s'en va. Lori reste stupéfaite. Glenn ne sait que dire, alors il s'en va à son tour pour rattraper Maggie.)

GLENN : C'était pas cool.

MAGGIE : A quel moment ? Quand on a failli mourir à cause de cette conne ?

GLENN : J'aurais dû y aller seul. S'il te faut un coupable, accuse-moi.

MAGGIE : D'accord, c'est toi le coupable. Tu sais ? Pour quelqu'un de malin, t'es vraiment un abruti.

GLENN : Euh... Je suis un peu perdu, parce qu'on dirait que tu m'as fais un compliment, mais ça sonn-

(Elle l'embrasse.)

MAGGIE : J'ai déjà perdu trois des personnes qui avaient le plus d'importance dans ma vie.

GLENN : Maggie...

MAGGIE : Tais-toi. Tu es malin, t'es courageux, t'es un leader, mais tu le sais pas et tes amis veulent pas le savoir. Ils préfèrent que tu leurs rapportes des pêches. Y'a un mort dans le puit ? Envoyez Glenn dedans. Tu sers à appâter les rôdeurs et ça me ferait vraiment chier que t'en deviennes un.

(De nouveau, elle s'en va, laissant Glenn sans mots.)


INT. JOUR

(Shane et Andrea inspectent une maison.)

ANDREA : Sophia ? Y'a quelqu'un ? Sophia ? (Ils s'avancent, même s'il fait sombre.) Ils ont muré le couloir ?

SHANE : Ils ont essayé de prendre position ici.

(Shane se faufile par le trou béant du mur, suivi par Andrea. Ils remarquent un tas de cadavres.)

ANDREA : Sophia ? (Ils descendent dans une autre pièce. De nouveau, des cadavres, carbonisés pour certains, dévorés par les mouches.) Elle n'est jamais venue ici. Pas vrai ? Ca va être génial de dire à Carol que c'était encore une fausse piste.

(A travers la porte de garage, semi-ouverte, Shane voit arriver une horde de rôdeurs.)

SHANE : Allez, viens, on bouge !


EXT. JOUR

(Ils sortent. Les rôdeurs sont partout.)

SHANE : Tu couvres cette rue, je vais dégager la caisse.

(Ils tirent, chacun de leur côté. Andrea a plus de mal et se retrouve vite à cours de balles.)

ANDREA : Oh, merde !

(Shane lui donne un coup de main tandis qu'elle recharge son arme.)

SHANE : Concentre-toi. Nettoie-moi le passage.

(Un rôdeur s'approche dangereusement tandis qu'Andrea peine à remettre son arme en position. Un regard à Shane lui indique qu'il s'agit d'un exercice.)

ANDREA : Tu te fous de moi, ou quoi ?!

SHANE : Je te couvre. Allez, tire ! (Après avoir tiré dans le mille une première fois, elle prend confiance et ne manque pas ses prochaines cibles.) Bien ! On y va, allez ! (Ils courent à la voiture, mais Andrea ne monte pas tout de suite.) Andrea, allez !

(Elle attend que des rôdeurs se rapprochent et tire de nouveau.)

(Glenn va voir Lori.)

LORI : Maggie avait du sang sur sa chemise.

GLENN : Un rôdeur l'a attaquée.

LORI : Vous allez bien ? Il vous a pas blessés ?

GLENN : C'était pas loin.

LORI : Je suis vraiment désolée ! J'aurais jamais dû te demander d'y aller.

GLENN : C'est moi qui ai proposé.

LORI : Je pensais que la ville était sûre, si vous n'étiez pas revenus...

GLENN : C'est pas le cas. Parce que je reviens toujours. (Lori sourit mais est au bord des larmes.) Les pilules du lendemain, tu crois qu'elles vont marcher ?

LORI : Je sais pas. Je sais pas si je veux qu'elles marchent.

GLENN : Sinon, je t'ai pris ça aussi, au cas où.

(Il lui dépose un paquet sur la table. Elle l'ouvre et découvre un nouveau flacon.)

LORI : Des vitamines pré-natales. Quel choix cornélien.

GLENN : Je ne voudrais pas être à ta place. Lori, on est amis, non ?

LORI : Après tout ce qu'on a traversé ensemble, je crois que oui.

GLENN : Je suis incapable de te dire quoi faire. Je pourrais jamais dire un truc comme ça. Mais ta-ta décision... Tu devrais peut-être pas la prendre toute seule.

(Il s'en va et la laisse réfléchir.)

(Sur la route du retour. Andrea, un sourire sur les lèvres, dépose sa main sur le sexe de Shane. Il s'arrête.)

SHANE : Vas-y, viens.

(Elle lui saute dessus.)

(Lori ne sait que faire. Sur un coup de tête, elle avale toutes les pilules. Mais aussitôt, elle se met à courir loin du campement pour les vomir.)

(Shane et Andrea reviennent à la ferme. Ils sont accueillis par Dale et Carol.)

CAROL : Alors ?

SHANE : Rien de nouveau.

ANDREA : Désolée. Demain, on élargira la zone de recherches.

DALE : Qu'est-ce qui s'est passé là-bas ?

ANDREA : Hum, j'ai...

SHANE : Il y avait des rôdeurs partout.

ANDREA : Ouais.

(Dale la regarde d'un air suspicieux.)

CAROL : Viens, faut que tu te nettoies un peu.

ANDREA : Ok.

(Carol et Andrea se dirigent vers le camping-car. Dale regarde Shane s'éloigner, puis décide de le suivre.)

DALE : Shane ? Shane !

SHANE : Hmm ?

DALE : Je me disais, t'as une belle voiture toute neuve, une bonne réserve d'essence. C'est largement suffisant pour partir très loin d'ici.

SHANE : Et quoi, tu veux que je me casse ?

DALE : Je sais que t'avais prévu de le faire. Peut-être que le moment serait bien choisi.

SHANE : C'est à cause d'Andrea ?

DALE : Ma seule préoccupation, c'est le groupe.

SHANE : Tu crois que le groupe s'en sortira mieux sans moi ? Hein ? Va dire ça à Rick et à Lori. Leur fils serait mort si j'avais pas risqué mes fesses pour lui.

DALE : Et celles d'Otis, hein ? Tu es resté très vague sur ce qui s'est passé cette fameuse nuit.

SHANE : Otis est mort en héros.

DALE : C'est ce que tu as dis.

SHANE : Un petit garçon a échappé à la mort grâce à ce qu'on a fait cette nuit-là. Alors, je crois que tu devrais te montrer un peu plus reconnaissant.

DALE : J'y étais pas.

SHANE : Nan, mec, t'y étais pas.

DALE : Mais j'étais là, la fois où tu as pointé ton fusil sur Rick. Rappelle-toi.

SHANE : Putain, arrête...

DALE : Tu l'avais dans ton viseur et tu bougeais pas d'un poil. C'est là que j'ai compris quel genre de personne tu es.

SHANE : Tu crois que je tirerais sur Rick ? C'est mon meilleur pote. Et tu vois, je l'aime de tout mon coeur, je l'aime comme un frère. Tu crois que je suis le genre de personne qui le tuerait ?

DALE : C'est ce que je crois, oui.

SHANE : Peut-être qu'il faut voir les choses sous un autre angle. Admettons que je sois le genre de mec à descendre son meilleur pote, qu'est-ce que tu crois que je ferais à un type dont j'en ai absolument rien à carrer, s'il s'amusait à me montrer du doigt ? Hein ? Qu'est-ce que t'en penses ?

(Il s'est approché très près de Dale qui en a les yeux écarquillés de terreur mais ne recule pas. Une fois qu'il s'est fait comprendre, Shane s'en va.)


INT. JOUR

(Rick entre dans la tente, dans l'intention de se détendre. C'est alors qu'il aperçoit la boîte de pilules du lendemain posée sur la table.)


EXT. JOUR

(Rick va aussitôt voir Lori.)

RICK : Est-ce que- est-ce que t'as quelque chose à me dire ?

LORI : On peut pas partir, je suis enceinte.

RICK : Ah bon ?

(Il lui montre la boîte de pilules.)

LORI : Je les ai vomi. (Rick est furieux mais contient sa colère.) Enerve-toi, si tu veux. Tu peux même me crier dessus mais, parle-moi.

RICK : Depuis combien de temps tu le sais ?

LORI : C'est important ?

RICK : Des jours ? Des semaines ? Tout ce temps sans rien me dire ?!

LORI : Mais je te le dis maintenant.

RICK : Non ! C'est parce que j'ai trouvé ça. Alors, ça veut dire que-que Glenn est au courant, c'est ça ? Au lieu de venir m'en parler, tu l'as envoyé chercher des pilules ?!

LORI : Oui. Quand tu m'as dis qu'on aurait plus de toi, plus de lieu où s'abriter-

RICK : Ca n'a rien à voir ! Me met pas ça sur le dos ! Tu me reproches de pas te l'avoir dit, alors que toi tu oses garder ça pour toi ?!

LORI : Tu veux que je mette un bébé au monde dans ce chaos ?! Qu'il connaisse une vie courte et une mort atroce ?!

RICK : Mais comment tu peux tenir un tel raisonnement ?!

LORI : On n'est déjà pas fichu de protéger notre fils ! Qu'est-ce que tu veux... ?

RICK : C'est ça la solution ?

(Il jette la boîte par terre.)

LORI : Rick, je les ai vomi. J'ai pas eu le courage. (Elle pleure.) Je suis perdue, je sais pas comment gérer ça !

(Rick se calme.)

RICK : On peut faire en sorte que tout se passe bien.

LORI : Comment ? Explique-moi. Comment ?

RICK : On trouvera un moyen. Tu crois pas qu'on devrait au moins essayer de trouver un moyen ? Tu les as recrachées. T'as recraché les pilules. Tu veux avoir ce bébé, je sais que c'est ce que tu veux !

LORI : Pas comme ça. J'ai pas envie d'accoucher dans un fossé. Pas... en sachant que sa vie ne tiendra plus qu'à un fil dès l'instant où il viendra au monde. Et pas en sachant que ses pleurs vont nous mettre tous en danger, y compris Carl et toutes les personnes auxquelles on tient. On n'a pas le droit.

RICK : Parce que tu crois qu'on a le droit de ne pas lui donner sa chance ?

LORI : C'est pour ça que je voulais pas te le dire.

RICK : Mais je comprends- je comprends toujours pas pourquoi ? Tu crois vraiment que je t'obligerais à avoir un bébé dont tu veux pas ?

LORI : Non. C'est juste que je voulais faire ce choix toute seule, que ça pèse sur ma conscience. Pas sur la tienne.

RICK : T'as peut-être raison, mais... Je- je refuse de vivre comme ça plus longtemps. Je refuse. On peut pas continuer comme ça. Est-ce qu'il y a... quelque chose d'autre, que je devrais savoir ?

LORI : Shane et moi...

RICK : Je sais. Evidemment que je sais. Tu croyais que j'étais mort. Le monde s'effondrait autour de toi et tu croyais que j'étais mort. C'est bien ça ?

LORI : Oui.

(La caméra s'éloigne tandis que le silence s'installe, seulement rompu par les criquets.)


Fin de l'épisode.

Kikavu ?

Au total, 144 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

stephane25 
30.04.2019 vers 14h

magrenat 
10.04.2019 vers 18h

wolfgirl88 
18.02.2019 vers 09h

Terilynn 
06.01.2019 vers 17h

laurora34 
22.11.2018 vers 14h

Chaudon 
28.10.2018 vers 07h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S05E11 (inédit)
Dimanche 25 août à 21:00

Logo de la chaîne AMC

The Walking Dead, S10E01 (inédit)
Dimanche 6 octobre à 21:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S05E10 (inédit)
Dimanche 18 août à 21:00
1.37m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S05E09 (inédit)
Dimanche 11 août à 21:00
1.40m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S05E08 (inédit)
Dimanche 21 juillet à 21:00
1.60m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S05E07 (inédit)
Dimanche 14 juillet à 21:00
1.39m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S05E06 (inédit)
Dimanche 7 juillet à 21:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne AMC

Fear The Walking Dead, S05E05 (inédit)
Dimanche 30 juin à 21:00
1.71m / 0.5% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
[FTWD] Diffusion US du 5.10

[FTWD] Diffusion US du 5.10
Morgan et son groupe sont de retour ce soir ! Intitulé, 210 Words Per Minute, l'épisode 5.10 de Fear...

[FTWD] Le retour, c'est ce soir !

[FTWD] Le retour, c'est ce soir !
Morgan et son groupe sont de retour ce soir après quelques semaines de pause ! Intitulé, Channel...

Danai Gurira - Elle sera dans retour dans Black Panter 2

Danai Gurira - Elle sera dans retour dans Black Panter 2
Bien qu'aucune information ne soit disponible sur le prochain Black Panter, on sait déjà que Danai...

[TWD] Danai Gurira parle du départ de Michonne

[TWD] Danai Gurira parle du départ de Michonne
Après le Comic-Con de San Diego, Danai Gurira a parlé un peu de son arrêt de la série. Elle se...

Calendrier - août 2019

Calendrier - août 2019
Le calendrier du mois d'août devrait vous mette de bonne humeur ! Danai Gurira, Jeffrey Dean Morgan...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

quimper, 18.08.2019 à 17:10

Et inutile de connaitre la série pour pouvoir voter. Alors, n'hésitez pas à venir. Bon week-end à toutes et tous.

cinto, 18.08.2019 à 19:21

Donnez un nouveau titre à la série The Tudors ; merci pour vos votes au sondage, PDM et votre petit tour sur le quartier.

sabby, Avant-hier à 09:47

Bien le bonjour, le quartier S.W.A.T vous propose un tout nouveau sondage, une nouvelle PDM en vote et une nouvelle séance du Survivor

CastleBeck, Aujourd'hui à 11:58

Penser à regarder les votes dans les préférences. Du côté des thèmes, Samantha Who attend patiemment.

CastleBeck, Aujourd'hui à 12:17

Le quartier Lethal Waepon attend vos votes pour les Awards de la Saison 2. Thème de la semaine : scènes comiques. Merci et bonne journée!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site